#26 09/01/2009 19:35:50

philippe gorgeot
Maitre BDA
Lieu : Normandie
Inscription : 14/05/2004
Messages : 2 845

Re : De la différence entre bande dessinée et illustration

Dr_Folaweb a écrit :

Mais je veux JUSTEMENT qu'on renverse le problème. Au lieu de se dire "est-ce que BDA doit se limiter à la bande dessinée ?" j'aimerai qu'on se pose la question "BDA ne devrait-il pas s'ouvrir aux récits en images" ? S'intéresser au tout plutôt qu'à la partie.

Ah, mais là c'est autre chose. On ne débat plus de ce qu'est la bande dessinée ou de c'est qu'elle n'est pas mais de l'identité propre du site et de sa nature.

Lors de la création de BDA, entendait-on "bande dessinée" dans le sens de bandes qui seraient dessinées, ou au contraire, au sens plus large de récits en images, dont on ressentait certainement moins la nécessité à l'époque. Embrassait-on la Bande Dessinée ou la bande dessinée ?

Seuls les créateurs pourraient répondre à cette question. Je ne suis pas certain que l'on resssentait moins cette nécessité à l'époque. Je crois surtout que les moyens de diffusion étaient un peu moins développés qu'aujourd'hui et que par conséquent on avait accès à un nombre plus limité de productions sans parler de l'explosion du monde de l'édition. 

Pourquoi faire une fixation sur le dessin ?

Il ne s'agit pas d'une fixation mais d'un choix pour un moyen auquel nous sommes attachés et qui n'a pas fini de nous étonner.

Pour moi, ce serait comme exclure la colorisation informatique sous prétexte qu'elle n'est pas traditionnelle.

La colorisation informatique est une technique au même titre que les techniques traditionnelles. Toutes permettent de travailler graphiquement. Pourquoi voudrais-tu que l'on exclut la colorisation informatique ?       

Ou exclure un texte parce qu'il n'est pas écrit avec une autre fonte que comics sans MS

Je ne comprend pas pourquoi il faudrait restreindre bda aux seuls dessinateurs. Et les jeunes auteurs qui veulent apprendre l'art du récit en images, ils vont sur quel site ? Récits-en-images-amateur ?

Celui qui s'inscrit sur BDA sait où il met les pieds. Encore une fois, il est censé avoir pris connaissance de ce qui constitue la nature du site.
Si un jeune auteur veut apprendre l'art du récit en images, il vaut mieux qu'il s'adresse à une école car BDA n'a pas vocation d'apprentissage mais d'échange entre membres.   

Je crois également que la distinction dessin/photo n'a pas plus de sens: où placeriez-vous une bd mise en image à partir de photo découpées ?

Je ne sais pas. Il faudrait voir la production.   

Qu'est-ce qui différencie, dans l'écriture, le scénario d'une bd dessinée et celui d'un roman photo ?

A ce stade du travail, sûrement très peu de choses voire quasiment rien dans la mesure où il s'agit d'une même famille de récits.

Qu'est-ce qui diffère dans la mise en scène, dans le langage ? Rien, sinon ce choix esthétique.

Il ne s'agit pas uniquement d'un choix d'ordre esthétique mais d'une démarche d'approche dans la conception de l'image ainsi que dans sa constitution.


Je crois qu'il existe entre la bd dessinée et le roman photo la même distinction qu'il existe entre une bd réalisée au crayon et un autre à la gouache ou à l'ordinateur: ce sont des outils différents pour un même langage.

A mon sens, le crayon, la gouache, l'ordinateur permettent de donner naissance à des images dessinées. Ce sont des outils et des techniques différentes qui permettent toutes de faire de la bande dessinée. Je ne fais aucune distinction entre elles.
La photographie donne naissance à des images photographiques et l'on peut utiliser celles-ci pour construire un roman-photo.
Encore une fois dessiner n'est pas photographier. Ce n'est pas la même démarche.


N'oubliez pas d'exclure les bds réalisées en 3D si vous excluez le roman-photo.

Pourquoi ? Là encore il faut juger en regardant les productions.


Et d'exclure des planches comme celles-ci, qui ne sont pas dessinées non plus. Du moins, pas par moi. Ou les planches réalisées en pixel-art à partir de sources provenant de jeux vidéos, quand il s'en présentera.

Pour ce qui est de ta page ....et des autres qui se trouvent dans ta galerie, je crois que si elles avaient dû être exclues, elles le seraient depuis longtemps étant donné que tu les as mises en ligne depuis 2006. A mon sens il n'y a aucune raison de le faire car il s'agit de pages porteuses d'une interrogation sur la bande dessinée.
Peut-on faire une bande dessinée en utilisant le dessin des autres ?
Peut-on faire une bande dessinée sans dessin ?
Elles ne peuvent qu'enrichir le débat et sont porteuses de sens: quel est donc ce rôle que l'on assigne au dessin ?
Cela n'a absolument rien à voir avec les planches que karikature signale plus haut et où il s'agit de roman-photo. Donc rien à voir avec le dessin.     


Points communs entre bd et roman-photo: cadrage, travail de lumière, séquençage, mise en scène, couleurs, scénario,...Différence entre bd et roman-photo: esthétique.

D'accord pour la première partie mais à mon sens il ne s'agit pas que d'esthétique.

louis16art a écrit :

En ce qui concerne l'identité du site, il pourrait être envisageable de créer une catégorie spécial propre à ces "ovni" pour mettre tout le monde d'accord.

Ce que tu suggères là est très ambitieux. C'est la création d'un autre site...


"Que l'on soit nul en dessin, que l'on soit jeune ou vieux, quel que soit le métier que l'on exerce, on peut dessiner des mangas." Osamu TEZUKA

Hors ligne

#27 09/01/2009 20:00:51

Vallenain
BDA
Inscription : 28/06/2006
Messages : 1 383

Re : De la différence entre bande dessinée et illustration

J'vais sûrement paraitre un peu naïf dans ma conception mais de la chose mais : outre le fait que ce petit débat donne un petit côté piquant et redonne une certaine animation au forum ce qui est à mon goût une fort bonne chose, je pense que de délimiter aussi brutalement la bande dessinée c'est comme ceux qui veulent trier les romans dans des catégories très précises : science-fiction, heroic-fantasy, space-opéra, fantastique, etc.

On peut très bien faire un roman de space-opéra ET de science fiction, en étant completement l'un et completement l'autre !

Donc on pourrait très bien faire un roman-photo qui serait à la fois de la bande-dessinée et à la fois autre chose (autre chose que vous pouvez appeler comme vous voulez), bref tout ça pour dire que la bande-dessinée n'est peut-être plus ce qu'elle était au début, quand on en a donné un définition, un art n'est pas cantonné à une définition nette et précise...  je trouve un peu bête de borner BDA à cet horizon

Je ne veux pas pour autant dire qu'on doit accepter des couvertures de BD, des dessins de presse ou autres illus, on est encore capable de faire une difference entre quelque chose qui ressemble à la définition de la bande-dessinée, et quelque chose qui n'y ressemble pas.

Bref, on polémique sur une question qui n'est essentielle qu'aux puristes (à mon avis) mais qui est legitimement posée...

Hors ligne

#28 09/01/2009 20:35:13

mypreciousnico
Maitre BDA
Inscription : 22/05/2008
Messages : 3 424

Re : De la différence entre bande dessinée et illustration

Vallenain, un Space-opéra est complètement et indéniablement de la science fiction!

Le space opéra est un sous genre de SF, mais toute SF n'est pas forcément un space opéra

J'adhère en partie à ce que tu dis, la question qui est débattue ici est une discussion de puriste. Cela dit, c'est très intéressant et regarde chacun d'entre nous, dans la pratique de son art et dans la manière d'aborder la bande dessinée.

Mon opinion aurait plutôt tendance à rejoindre celle de docteur folaweb. Personnellement, j'ai tendance à trouver que peu importe le nom qu'on donne à ce que l'on fait. C'est un succession de choix dans la manière de raconter son histoire qui détermine
"l'art" pratiqué.

Par contre, je ne suit pas d'accord pour comparer cela aux catégorisation romanesques. D'une part parce qu'elles existent en BD. Un roman-photo peut être policier au même titre qu'une BD, ou fantastique...
Ensuite parce que ces catégorisations (comprendre segmentation par genre) me parait indispensable pour s'y retrouver. Je me vois mal aller dans une librairie ou les livres sont uniquement classés par ordre alphabétique!!
bon courage à celui qui cherche un ouvrage ou on parle des "questionnement transcendantaux des émois de la bandes dessinées conceptuelle!"
alors qu'il est tellement facile de trouver ça dans la partie "essais"
Ainsi, les lecteurs de science fiction ne lisent pas tous la même science-fiction. Par exemple, je n'ai personnellement que très peu de gout pour le "cyberpunk", en revanche, je suit très friand de SF "post-apocalyptique" et de space-opéra (et de beaucoup d'autres, mais on a pas 150 pages devant nous )
Le problème est également vrai en Fantasy.



Pour conclure sur le sujet initiale, je dirais que le roman photo est à la BD ce que le cinéma est à l'animation. mais ce n'est que mon point de vue et je préfère en générale les séquences dessinées que photographiée dans une histoire. Mais tout dépend de ce que l'on à a dire.

Dernière modification par mypreciousnico (09/01/2009 20:40:06)

Hors ligne

#29 09/01/2009 20:36:01

Dr_Folaweb
Maitre BDA
Lieu : Bruxelles
Inscription : 25/10/2002
Messages : 3 480
Site Web

Re : De la différence entre bande dessinée et illustration

Ah, mais là c'est autre chose. On ne débat plus de ce qu'est la bande dessinée ou de c'est qu'elle n'est pas mais de l'identité propre du site et de sa nature.

Absolument. Et des conséquence que cela peut avoir sur le refus ou non d'un type ou d'un autre de "bande dessinée".

Seuls les créateurs pourraient répondre à cette question.

Bien sûr. Mais la question se pose maintenant aux administrateurs actuels. Ce que va devenir BDA va dépendre de leur réponse.

N'oubliez pas d'exclure les bds réalisées en 3D si vous excluez le roman-photo.

Pourquoi ? Là encore il faut juger en regardant les productions.

Dessiner n'est pas faire de la 3d. Ce n'est pas la même démarche.

Enfin, c'est toi qui le dit, à propos de la photo. Si l'argument est vrai pour l'un, il est vrai pour l'autre. C'est tout ou rien. Cela ne se juge pas sur l'?uvre.

Effectivement, dessiner ce n'est pas faire de la photo, ou de la 3d. Mais pourquoi faudrait-il dessiner !?! Il y a bien une fixation sur le dessin. "Bande dessinée" est bien pris au pied de la lettre, dans son sens le plus restrictif.

Peut-on faire une bande dessinée en utilisant le dessin des autres ?

Ce n'est pas du tout la question que je m'attendais à poser avec ce récit, parce que la réponse est évidente concernant ce travail: oui, absolument, puisqu'elles sont libres de droits. Pareil pour les ?uvres de collaborations, les mash-up et autres remixs, tant qu'une autorisation, une licence, ou la la loi l'autorise. Sur le plan technique, on peut faire une bd avec tout, même avec des chats écrasés.

Elles ne peuvent qu'enrichir le débat et sont porteuses de sens: quel est donc ce rôle que l'on assigne au dessin ?
Cela n'a absolument rien à voir avec les planches que karikature signale plus haut et où il s'agit de roman-photo. Donc rien à voir avec le dessin.

Mais tu ne poses pas la question "peut-on faire de la bd avec des photographies" ? Comme c'est curieux.

Le dessin n'est pas nécessaire à la bande dessinée si on comprend ce terme au sens le plus large.

il vaut mieux qu'il s'adresse à une école car BDA n'a pas vocation d'apprentissage mais d'échange entre membres.

Et les tutos, et les ateliers, et les sections "critiques de..." ? C'est pour les poules ? Je crois au contraire que nombre d'apprentis-auteurs passent par ici, et parfois, en sortent même Ils apprennent aussi par l'échange.

Ouvrir bda au non-dessiné, c'est aussi s'ouvrir de nouvelles voies d'apprentissage, reconnaitre que le dessin n'est pas la seule manière de faire exister l'art du récit en images, et permettre d'explorer ces voies, en échangeant à leur propos.

Bref, tout se résume à ce point que tu as souligné:

Il ne s'agit pas d'une fixation mais d'un choix pour un moyen auquel nous sommes attachés et qui n'a pas fini de nous étonner.

Soit bda opte pour l'ouverture à l'art narratif, et accepte d'autres formes de bd que celles qui sont dessinées. Soit bd opte pour les bandes dessinées, et refuse les planches qui ne seraient pas dessinées, parce qu'elles sont "hors-sujet" sur ce site.

Même si mon ton peut laisser penser le contraire (vous savez pour quelle option je penche), je n'émets pas de jugement de valeur (ouo alors ça m'a échappé). BDA peut effectivement être une communauté qui concentre ses efforts sur la production de planches par la voie du dessin, en proposant tutos, conseils et débats tournant autour de ce sujet. Après tout, ses membres sont, par définition, amateurs, et s'intéressent peut-être moins à la recherche sur la nature ou l'essence même de la bd. J'ai peut-être des attentes qui ne cadrent pas avec la tenue d'une communauté, d'un forum... Trop se disperser serait peut-être nuisible. ...Et cela n'empêche pas d'afficher les planches qui seraient refusées sur la galerie sur le forum.


banniere.png

Hors ligne

#30 09/01/2009 20:44:54

Dr_Folaweb
Maitre BDA
Lieu : Bruxelles
Inscription : 25/10/2002
Messages : 3 480
Site Web

Re : De la différence entre bande dessinée et illustration

J'aime bien l'idée des catégories littéraires.

La bande-dessinée, le roman-photo, la bd-3d et autres déviances, ne sont que des sous-genre de la catégorie "récit en images" (ou "narration graphique", comme on veut).

La question est simplifié: bda s'intéresse-t-il à l'ensemble des ?uvres de la catégorie-mère, ou seulement à un genre particulier qui aurait comme caractéristique d'être dessiné, comme une revue peur s'intéresser seulement à la science-fiction, au polar, à l'humour,...

Je ne crois pas que la question s'adresse uniquement aux puristes à partir du moment où elle a des implications très pratiques pour les modérateurs/administrateurs qui peuvent choisir d'accepter ou de refuser des bandes sur la galerie, et pour les auteurs, évidemment.

Dernière modification par Dr_Folaweb (09/01/2009 20:46:46)


banniere.png

Hors ligne

#31 09/01/2009 20:55:34

mypreciousnico
Maitre BDA
Inscription : 22/05/2008
Messages : 3 424

Re : De la différence entre bande dessinée et illustration

La bande-dessinée, le roman-photo, la bd-3d et autres déviances, ne sont que des sous-genre de la catégorie "récit en images" (ou "narration graphique", comme on veut).

Tout à fait, au même titre que SF, Fantasy et Fantastiques sont des aspects de la "littérature de l'imaginaire".

Mais je dirais que de fait, BDA s'intéresse à tous cela, les planches (contact ou non ) de Kazkazz sont là pour en témoigner, ou les tiennent doc...
Et si ce n'est pas sur le site, c'est sur le forum...

Hors ligne

#32 09/01/2009 22:02:30

karicature
Administrateur
Lieu : La Matrice
Inscription : 14/12/2004
Messages : 8 947
Site Web

Re : De la différence entre bande dessinée et illustration

c'est vrai que BDA pourrait s'ouvrir et accepter les romans photos mais à ce compte là faut aussi accepter les photos et devenir un mini CFS ^Ö^

bien sur que le roman photos s'apparente à la bande dessinée puisque c'est une narration en images et en séquences

je me répète mais dans le mot "bande dessiner" il y a le mot dessin
le dessin c'est du graphisme fait avec ses petites mains, avec des lignes, des surfaces, des volumes, des jeux de lumière et de couleurs qu'on travaille avec différents matériaux et qu'on assemble pour écrire des histoires

un roman photo est une histoire racontée avec des photos.
La photo est réalisée avec un appareil photo et il suffit d'appuyer sur un bouton. Bien sur on calcule la lumière, la composition de l'image, on anticipe sur l'action pour donner du vivant à cette image, on cherche des plans intéressants, on cuisine dans un labo ou sur photoshop comme on pourrait le faire avec des dessins mais à la base ça reste de la photo

si demain je m'amuse à photographier des statuettes dans différentes positions, que je photographie puis rajoute des bulles pour raconter une histoire est ce que ce sera considéré comme de la BD du roman photo ou de la sculpture ?

puis si je veux je peux aussi réunir le club du troisième âge qui a tricoté 3 pull, un magenta, un cyan et un jaune avec écrit dessus "va" "te faire" "f...e" et je posterais la photo de cette composition en défendant que c'est une bande dessinée

on peut aller loin ... bien sur je ne suis pas contre l'idée

mais, même en tant qu'ex photographe, je préfère le dessin, le graphisme et si le site orange ouvrait ses portes aux passionnés de photos, je ne reconnaitrais plus ce site et je changerais de lieu

c'est bien d'être ouvert mais faut aussi faire un choix


Mon site perso
et ma page facebook qu'il faut aimer les mec !!! https://www.facebook.com/pages/Kari-cat … 9201377621

Hors ligne

#33 09/01/2009 22:11:43

corriveau
Maitre BDA
Lieu : Montréal
Inscription : 22/10/2002
Messages : 3 442
Site Web

Re : De la différence entre bande dessinée et illustration

De toute façon, avant de se lancer dans un grand débat sur ''La photo est-elle de la bande dessinée'' on peut peut-être juste se dire :

''BDA n'est pas l'endroit pour publier de la photo''

Tout simplement.


linkme02.jpg
Rocker au coeur tendre

Hors ligne

#34 09/01/2009 22:20:50

philippe gorgeot
Maitre BDA
Lieu : Normandie
Inscription : 14/05/2004
Messages : 2 845

Re : De la différence entre bande dessinée et illustration

En fait, et pour résumer mon point de vue, je dirais que BDA s'intéresse aujourd'hui davantage à TOUTES les formes de bandes dessinées : c'est à dire à tous les récits en images qui comprennent une dimension graphique.
Qu'il s'agisse de dessin réalisé au crayon, à la peinture, par empreintes, à l'aide d'un logiciel, selon une technique 3D... peu importe ! On reste dans le domaine du dessin au sens large. C'est ce que l'on peut voir sur le site.
Le roman-photo pose problème car il ne répond pas à ce critère. Je parle bien de roman-photo tel que l'on peut le voir s'incarner dans les pages produites par Kazakazz et j'insiste la-dessus.
J'insiste aussi sur le fait que l'on se doive de juger sur les productions proprement dite. On ne peut dire que l'on exclut ceci ou cela sans voir le rendu. Regardant les planches du "petit cirque" de Fred, je les classerais sans hésiter dans la rubrique "bande dessinée". Et pourtant on y trouve des éléments photographiés. Mais cela n'a rien à voir avec du roman-photo.   
Je ne suis pas d'accord avec Dr_Folaweb et sur son argumentation concernant la 3D qui, à mon sens, entretient un lien très étroit avec le dessin. J'ai l'impression qu'il a une vision beaucoup plus restreinte de ce que peut-être le dessin.  Par contre, je suis convaincu que prendre des photographies et les monter pour en faire une planche n'entretient jamais de relation avec le dessin.
Alors oui, il s'agit d'un choix que BDA fait aujourd'hui. Rien ne dit qu'il en sera toujours ainsi mais pour l'instant nous souhaitons mettre en avant tout ce qui relève de productions dessinées dans le domaine des récits en images. C'est tout de même l'écrasante majorité de ce qui est proposé sur le site.
Je reste un peu sceptique sur la comparaison avec les catégories littéraires et rejoins davantage l'avis de mypreciousnico.
Oui, Vallenain tu as raison : ce débat est bien agréable
karikature +1 !

Dernière modification par philippe gorgeot (11/01/2009 17:19:31)


"Que l'on soit nul en dessin, que l'on soit jeune ou vieux, quel que soit le métier que l'on exerce, on peut dessiner des mangas." Osamu TEZUKA

Hors ligne

#35 09/01/2009 23:14:51

Dr_Folaweb
Maitre BDA
Lieu : Bruxelles
Inscription : 25/10/2002
Messages : 3 480
Site Web

Re : De la différence entre bande dessinée et illustration

si demain je m'amuse à photographier des statuettes dans différentes positions, que je photographie puis rajoute des bulles pour raconter une histoire est ce que ce sera considéré comme de la BD du roman photo ou de la sculpture ?

Un exemple ? http://alienlovespredator.com/

Là encore, c'est discutable: il y a montage, collages, effets graphiques,... La photo sert de matière première, elle n'est pas là pour elle-même.

...mais n'est-ce pas le cas du roman-photo de Kazakazz ? La photo sert de matière première au récit.

Je ne suis pas d'accord avec Dr_Folaweb et sur son argumentation concernant la 3D qui, à mon sens, entretient un lien très étroit avec le dessin.

Parcequ'il ne suffit pas d'appuyer sur un bouton ? Pourtant, on photographie bien des statuettes sur lesquelles on colle des bulles et du texte. On travaille la composition et la lumière, comme en bd ou comme en photo. Un rendu "cartoon" ? Mais on peut aussi bien avoir un rendu photo. Le rendu n'est encore une fois qu'une question technique. Que le rendu soit dessiné, 3d-ifié ou photographique importe peu.

...et une photographie sur laquelle on passe un filtre "dessin" comme celle-ci ?
dessin-kusadasi.jpg
entretient-elle des liens plus étroit avec la photographie ou avec le dessin ?

Tout se mélange. Vouloir tout faire entrer dans une case va devenir de plus en plus difficile (mais ce n'est pas forcément une raison pour faire disparaitre les cases).

J'ai l'impression qu'il a une vision beaucoup plus restreinte de ce que peut-être le dessin.

Ha ? Qu'est-ce que le dessin, alors ?

Moi je pense que Philippe Gorgeot a tort quand il assimile la 3d et le dessin mais qu'il en distingue la photographie. D'après mon expérience dans l'infographie, la 3d et le dessin n'ont rien à voir. Tu as de très bon dessinateurs qui sont nuls en 3D et inversément. La 3D a plus à voir avec la sculpture, et on rejoint l'exemple de Kari qui prend en photo ses statuettes et dit que ce n'est pas de la bd.

Par contre, je suis convaincu que prendre des photographies et les monter pour en faire une planche n'entretient jamais de relation avec le dessin.

Mais bien avec la BD !

Je suis d'accord qu'on ouvre pas de section "Photos" sur le site et le forum. Mais le roman-photo n'est pas de la photo. Le roman-photo, c'est du récit graphique.

------------------

Je le redis: je ne suis pas contre le fait que BDA s'oriente vers le dessin seulement, et strictement. Ne serais-je pas mal reçu si je venais poster des planches de dessins sur un forum de romans-photos !

Je pensais juste que le site s'adressait avant tout aux raconteurs d'histoires.

Autres questions:

? Le texte, c'est du dessin ? Que viennent faire les scénaristes sur ce site ?
? Un scénario bd produit par un membre de bda  qui deviendrait un roman-photo (le scénario, pas le  membre) aurait-il droit d'affichage dans la galerie ?

Y'a-t-il une raison objective pour supprimer une bd faites de photos de la galerie pour laisser à la place à une bd faite de dessin ? L'une comme l'autre ne méritent-elle pas d'être vues en tant que bd ?

Dernière modification par Dr_Folaweb (09/01/2009 23:22:49)


banniere.png

Hors ligne

#36 09/01/2009 23:25:16

Dr_Folaweb
Maitre BDA
Lieu : Bruxelles
Inscription : 25/10/2002
Messages : 3 480
Site Web

Re : De la différence entre bande dessinée et illustration

je dirais que BDA s'intéresse aujourd'hui davantage à TOUTES les formes de bandes dessinées : c'est à dire à tous les récits en images qui comprennent une dimension graphique. Qu'il s'agisse de dessin réalisé au crayon, à la peinture, par empreintes, à l'aide d'un logiciel, selon une technique 3D... peu importe ! On reste dans le domaine du dessin au sens large. C'est ce que l'on peut voir sur le site.

Pas "tous les récits en image qui comportent une dimension graphique", c'est faux. Et c'est bien là le problème ! Pourquoi seulement la photo serait-elle exclue ? Elle ne procède peut-être pas du dessin (tout comme la 3D) mais elle a bien une dimension graphique, non ? Alors non, pas "peu importe" ! Il y a une discrimination technique contre la photographie, et je n'en comprend pas la raison.

Parce qu'il suffit (soit disant) d'appuyer sur un bouton ? Que c'est trop facile ? Dans ce cas, accusez la paresse, et refusez les romans-photos pour la même raison que vous refusez une planche vite fait: pour cette paresse, et pas pour la technique.

Dernière modification par Dr_Folaweb (09/01/2009 23:30:45)


banniere.png

Hors ligne

#37 10/01/2009 01:01:04

philippe gorgeot
Maitre BDA
Lieu : Normandie
Inscription : 14/05/2004
Messages : 2 845

Re : De la différence entre bande dessinée et illustration

Dr_Folaweb a écrit :

si demain je m'amuse à photographier des statuettes dans différentes positions, que je photographie puis rajoute des bulles pour raconter une histoire est ce que ce sera considéré comme de la BD du roman photo ou de la sculpture ?
Un exemple ? http://alienlovespredator.com/

Là encore, c'est discutable: il y a montage, collages, effets graphiques,... La photo sert de matière première, elle n'est pas là pour elle-même.

...mais n'est-ce pas le cas du roman-photo de Kazakazz ? La photo sert de matière première au récit.

Effectivement dans l'exemple que tu donnes, le travail, sur un certain nombre de cases, s'apparente beaucoup à du photo-montage. Tu as raison !
Ce n'est absolument pas le cas du travail de Kazakazz. D'ailleurs tu le constates toi-même en disant qu'elle sert de matière première au récit ...
Il faut faire la distinction entre image isolée et récit.

...et une photographie sur laquelle on passe un filtre "dessin" comme celle-ci ?
http://www.news-voyageur.com/dotclear/i … sadasi.jpg
entretient-elle des liens plus étroit avec la photographie ou avec le dessin ?

Avec les deux .



Moi je pense que Philippe Gorgeot a tort quand il assimile la 3d et le dessin mais qu'il en distingue la photographie. D'après mon expérience dans l'infographie, la 3d et le dessin n'ont rien à voir. Tu as de très bon dessinateurs qui sont nuls en 3D et inversément. La 3D a plus à voir avec la sculpture, et on rejoint l'exemple de Kari qui prend en photo ses statuettes et dit que ce n'est pas de la bd.

Je n'assimile absolument pas la 3D et le dessin, j'ai dit qu'ils entretenaient un lien très étroit. Ce n'est pas la même chose.

Par contre, je suis convaincu que prendre des photographies et les monter pour en faire une planche n'entretient jamais de relation avec le dessin.

Mais bien avec la BD !

Mais bien évidemment ! Puisque bande dessinée et roman-photo appartiennent à la même famille !

Je suis d'accord qu'on ouvre pas de section "Photos" sur le site et le forum. Mais le roman-photo n'est pas de la photo. Le roman-photo, c'est du récit graphique.

Oui, et BDA est un site de bande dessinée.

------------------


Je pensais juste que le site s'adressait avant tout aux raconteurs d'histoires.

Oui, raconteurs d'histoires ...en bande dessinée. Là encore, on peut raconter des histoires avec tout un tas de moyens. Mais BDA a choisi.

Autres questions:

? Le texte, c'est du dessin ? Que viennent faire les scénaristes sur ce site ?
? Un scénario bd produit par un membre de bda  qui deviendrait un roman-photo (le scénario, pas le  membre) aurait-il droit d'affichage dans la galerie ?

Mais ...le site s'adresse aux dessinateurs et aux scénaristes. C'est très clairement exposé dans la partie " A propos de BDA".
Tout dépend, encore une fois, de la nature de ce qui est présenté. On juge sur pièce pas dans l'absolu. 

Y'a-t-il une raison objective pour supprimer une bd faites de photos de la galerie pour laisser à la place à une bd faite de dessin ? L'une comme l'autre ne méritent-elle pas d'être vues en tant que bd ?

Là encore impossible de donner un avis comme cela. Tout dépend de la production.

Pas "tous les récits en image qui comportent une dimension graphique", c'est faux. Et c'est bien là le problème ! Pourquoi seulement la photo serait-elle exclue ? Elle ne procède peut-être pas du dessin (tout comme la 3D) mais elle a bien une dimension graphique, non ? Alors non, pas "peu importe" ! Il y a une discrimination technique contre la photographie, et je n'en comprend pas la raison.

Oui, alors là tu as absolument raison. C'est une erreur de ma part, je voulais écrire "dimension graphique dessinée" et je suis allé trop vite en besogne ...mille excuses !:blush:
Nous ne faisons pas de discrimination envers la photographie en tant que telle. Nous mettons en cause un travail comme celui qu' a produit Kazakazz ( seulement ces planches là, hein...) parce que nous n'y trouvons pas de lien avec du dessin. Mais, comme je l'ai dit plus haut, en citant l'oeuvre de Fred, ce type de production comporte un travail photographique et correspondrait, je pense, aux critères du site. Donc tout dépend comment la chose est utilisée.


"Que l'on soit nul en dessin, que l'on soit jeune ou vieux, quel que soit le métier que l'on exerce, on peut dessiner des mangas." Osamu TEZUKA

Hors ligne

#38 10/01/2009 01:33:06

Dr_Folaweb
Maitre BDA
Lieu : Bruxelles
Inscription : 25/10/2002
Messages : 3 480
Site Web

Re : De la différence entre bande dessinée et illustration

Ce n'est absolument pas le cas du travail de Kazakazz. D'ailleurs tu le constates toi-même en disant qu'elle sert de matière première au récit ...

Tu n'a pas compris le sens de mon intervention alors. Dans le cas de Kazakazz AUSSI, la photo sert de matière première ! Ses photos ne sont pas valables pour elle-même, elles ne sont rien en dehors du récit. Elles ne sont pas le produit fini. Le produit fini, c'est la bd.

Mais BDA a choisi.

Ha, zut ! Toute cette discussion ne rime donc plus à rien.

Si je reprend la définition qu'en donne DHT au début de ce thread, une planche de bd peut très bien être une planche de roman-photo:

Une planche de bande dessinée est initialement une page graphique et séquentielle narrant une action sur plusieurs cases et ce quel que soit le format (A4, roman graphique, expérimental et fantaisiste, webcomics interactif, etc.).

...

Je n'assimile absolument pas la 3D et le dessin, j'ai dit qu'ils entretenaient un lien très étroit. Ce n'est pas la même chose.

Ha, excuse-moi: « Qu'il s'agisse de dessin réalisé au crayon, à la peinture, par empreintes, à l'aide d'un logiciel, selon une technique 3D... peu importe ! On reste dans le domaine du dessin au sens large. »

Pour moi, tu mets dans le même sac (un sac de sens large) bd et 3d. Or s'il suffit d'un filtre ou d'une intervention minime pour que la photo passe de statut de pas-acceptable-comme-dessin au statut de acceptable-comme-dessin-au-sens-large, je ne comprends pas pourquoi il faudrait exclure le roman-photo. Après tout, recadrer une image ou ajouter un bulle sont des interventions aussi.

-----------------

Bon... foin de discussion de puristes, si le choix est fait, rien ne sert d'en discuter encore.

Dernière modification par Dr_Folaweb (10/01/2009 01:52:25)


banniere.png

Hors ligne

#39 10/01/2009 14:44:57

philippe gorgeot
Maitre BDA
Lieu : Normandie
Inscription : 14/05/2004
Messages : 2 845

Re : De la différence entre bande dessinée et illustration

Tu n'a pas compris le sens de mon intervention alors. Dans le cas de Kazakazz AUSSI, la photo sert de matière première ! Ses photos ne sont pas valables pour elle-même, elles ne sont rien en dehors du récit. Elles ne sont pas le produit fini. Le produit fini, c'est la bd.

Si, si  j'ai très bien compris au contraire . Dans la première partie de ton énoncé tu parles de la photographie comme matière première pour la construction de l'image et dans la seconde tu la considères comme matière première de la construction du récit. Et tu mets tout cela au même niveau, ce qui te permet effectivement de développer un argument qui semble tenir la route, mais qui repose de fait sur une base de comparaison qui n'a pas lieu d'être car tu as changé de registre : du plastique au narratif.
Ceci dit je conviens aisément que le produit fini ce soit le roman-photo. C'est également le cas pour les dessins et la bande dessinée.
Mais c'est justement sur cette unité qu'est l'image, et sur sa nature, que nous nous interrogeons. La séquence n'est pas concernée puisque dans le travail de Kazakazz il y a séquence. 

Ha, zut ! Toute cette discussion ne rime donc plus à rien.

Elle permet de préciser les choses et de réfléchir un peu plus en profondeur. Elle ne me semble donc pas vaine. Le choix est fait pour l'instant mais pour après ...?

Si je reprend la définition qu'en donne DHT au début de ce thread, une planche de bd peut très bien être une planche de roman-photo:

Effectivement. Mais il faut recontextualiser cette définition. Le sujet a été créé pour préciser la différence entre illustration et bande dessinée suite à un ensemble de documents postés sur le site et le forum. Tous ces documents utilisaient du dessin mais posaient problème au niveau de la séquence. Il parle donc essentiellement de séquence et n'aborde pas la question du dessin dans la mesure où ce n'était pas le problème. Après, il faudrait peut-être que D.H.T précise la chose pour que cela ne prête pas à interprétation ? A lui de voir ...


Pour moi, tu mets dans le même sac (un sac de sens large) bd et 3d. Or s'il suffit d'un filtre ou d'une intervention minime pour que la photo passe de statut de pas-acceptable-comme-dessin au statut de acceptable-comme-dessin-au-sens-large, je ne comprends pas pourquoi il faudrait exclure le roman-photo. Après tout, recadrer une image ou ajouter un bulle sont des interventions aussi.

Mais simplement parce que dans un travail du type de celui de Kazakazz, on ne repère pas vraiment un travail de dessin. Et comme tu le dis fort justement recadrer ou ajouter une bulle sont des interventions pas des actes liés à un travail de dessin. 

-----------------

Bon... foin de discussion de puristes, si le choix est fait, rien ne sert d'en discuter encore.

Comme tu veux


"Que l'on soit nul en dessin, que l'on soit jeune ou vieux, quel que soit le métier que l'on exerce, on peut dessiner des mangas." Osamu TEZUKA

Hors ligne

#40 12/01/2009 01:48:26

D. H. T.
Expert BDA
Lieu : Nice
Inscription : 30/08/2005
Messages : 5 000
Site Web

Re : De la différence entre bande dessinée et illustration

philippe gorgeot a écrit :
Dr_Folaweb a écrit :

Si je reprend la définition qu'en donne DHT au début de ce thread, une planche de bd peut très bien être une planche de roman-photo

Effectivement. Mais il faut recontextualiser cette définition. Le sujet a été créé pour préciser la différence entre illustration et bande dessinée suite à un ensemble de documents postés sur le site et le forum. Tous ces documents utilisaient du dessin mais posaient problème au niveau de la séquence. Il parle donc essentiellement de séquence et n'aborde pas la question du dessin dans la mesure où ce n'était pas le problème. Après, il faudrait peut-être que D.H.T précise la chose pour que cela ne prête pas à interprétation ? A lui de voir ...

Il me suffit d'ajouter ici que je suis entièrement d'accord avec toi Philippe. Ceci étant fait, merci pour ce débat Messieurs.

***

Concernant les exemples que je donne en début de topic: bon, Sfar est nul à chier mais je le cite uniquement pour illustrer un cas de figure précis. Voilà.

Dernière modification par D. H. T. (05/10/2010 22:30:33)

Hors ligne

Pied de page des forums