#1 24/03/2011 09:36:05

La Moule
BDA
Lieu : Armentières
Inscription : 09/03/2004
Messages : 2 214
Site Web

La langue, arme fatale du scénariste

Salut à tous,

Parmi les armes à disposition du scénariste, il en est une particulièrement redoutable: la langue.
Attention, je parle ici du moyen d'expression qui permet aux êtres humains de communiquer entre eux, et non pas de l'organe... encore que le fait d'être scénariste n'empêche en rien la maitrise dudit organe à divers escients... mais je m'égare!

Nous le constatons malheureusement tous au quotidien: notre belle langue est trop souvent maltraitée, en particulier sur internet (je ne parle toujours pas de l'organe...). Et BDA ne déroge pas à la règle.

Si ce n'est pas une catastrophe en soi lorsque l'on se contente de discuter de tout et n'importe quoi sur un forum comme le notre (enfin, si possible de BD et de dessin, c'est mieux ^^), ça le devient à mon avis beaucoup plus lorsqu'il s'agit de produire des scénarios ou planches de BD.
Nous vivons avec nos fautes tous les jours, nous les connaissons par coeur pour certaines, mais ce n'est pas le cas de nos lecteurs. Et ces fautes auxquelles nous ne faisons plus attention leur sauteront aux yeux. Au point que la lecture d'un scénario ou d'une planche peut parfois devenir une expérience très désagréable, ce qui est vraiment dommage.
Le fait d'être des auteurs amateurs n'est en rien une justification à cette faiblesse de notre part. Les lecteurs sont souvent indulgents avec l'histoire, le dessin, l'intention , mais peuvent l'être beaucoup moins (à juste titre) avec les fautes de français.
Enfin, inutile de signaler qu'un dossier éditeur contenant tout un tas de fautes a peu de chances de séduire... mais je le fais quand même pour enfoncer le clou!

Il est vrai que notre langue n'est pas facile à manier... (non, toujours pas...). Elle regorge d'embûches, comporte plus d'exceptions que de règles... Mais il me semble que c'est justement une raison pour faire preuve d'une plus grande vigilance et travailler nos faiblesses.

Aussi, je vous propose ici une discussion sur le sujet avec plusieurs objectifs:
- proposer des ressources pour que chacun puisse améliorer son français en fonction de son niveau et de ses objectifs,
- permettre à chacun de faire part de ses questions ou remarques sur le sujet,
- faire en sorte d'évoluer ensemble vers une plus grande maîtrise de la langue française sur BDA, dans les planches et scénarios, bien sur, mais aussi dans nos discussions de tous les jours.

Il me semble que nous en sortirons tous gagnants.



Attention!
(je mets exprès des images qui attirent l'oeil... hu hu)
Il n'est aucunement question ici de montrer du doigt des mauvais élèves ou de signaler les fautes des autres. Chacun est libre de son rapport avec la langue (hum...), l'idée est juste de proposer à ceux qui le souhaitent un espace d'échanges et de travail sur le sujet.



Voici donc pour commencer quelques ressources pour mieux maîtriser notre langue, parce qu'elle le vaut bien:

- Général:
Langue Française

- Grammaire:
Reverso: Grammaire française interactive
Synapse Développement: Grammaire française en ligne

- Conjugaison:
Le conjugueur

- Cunnilingus:
oh oh bande de coquins, vous y avez cru?


N'hésitez pas à m'en proposer d'autres, je mettrai ce message à jour régulièrement.


Pour le reste, vous pouvez utiliser ce topic comme bon vous semble. Tant qu'il y est question de français, servons nous de cet espace pour proposer des ressources, poser des questions, signaler des pièges, soumettre des scénarios et planches pour relecture...

Mais surtout, faisons tout ça dans la bonne humeur, c'est la clé de l'apprentissage!


Amis de la langue, je vous salue.
La Moule
(à lire d'une traite, c'est plus drôle)

Dernière modification par La Moule (28/03/2011 11:24:20)


banner_700px.jpg

Hors ligne

#2 24/03/2011 19:28:22

david
Pousse Crayon
Inscription : 25/03/2009
Messages : 162

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Un avis personnel :
Un : Je pense que plus on lit moins on fait de fautes (le cerveau doit mémoriser peut-être inconsciemment).
Deux : Se relire, ça prend bien souvent si peu de temps.
Trois : Si on a un doute on vérifie, le dico et même google facilitent les choses, ou alors on remplace par un mot dont on est sûr.
Mais en général, je préfère une bonne idée avec des fautes qu'une mauvaise sans fautes (faute avec un s sans s ou les deux sont possibles ?).
Mais une bonne idée sans faute, c'est encore mieux !
Je ne suis pas un défenseur de la langue française mais pour un minimum de respect du lecteur.

Hors ligne

#3 24/03/2011 20:28:12

De Gornaud
Maitre BDA
Inscription : 09/03/2010
Messages : 3 325
Site Web

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Notez qu'une recherche sur google fait tourner des datacenters et tout un un tas de saloperies consommatrices d'électricité, contrairement à l'usage d'un dictionnaire, qui en plus permet de découvrir plein de mots intéressants (qu'on oublie tout de suite après généralement, mais peu importe).

Au delà d'écrire correctement "pour faire bien", il faut aussi écrire correctement pour donner du sens. Une faute d'orthographe, ou plus souvent de grammaire, peut changer le sens d'une phrase, ou y mettre une ambiguïté. En général avec le contexte on comprend quand même, mais c'est gênant, ça coupe dans la lecture. Enfin pour moi en tout cas.

Et n'oublions pas la ponctuation, qui donne également du sens, ainsi qu'un rythme au texte. Souvent je lis des phrases dont la ponctuation correspond mal à la façon dont la phrase serait prononcée à l'oral. Là encore je trouve ça gênant pendant la lecture.


minilogocrypto.png

Hors ligne

#4 25/03/2011 09:23:21

belzaran
BDA
Lieu : Paris
Inscription : 20/11/2010
Messages : 2 447
Site Web

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Je ne peux qu'être d'accord avec mon ami De Gornaud. Tout ce qu'il dit est vrai. Cependant, j'avoue taper sur Google pour vérifier mon orthographe. Quand je travaille sérieusement et que je tape mon scénario en vrai dans Word (ça m'arrive mais pas souvent), Word se charge de trouver les énormités.


http://www.belzaran.fr : Mon blog BD
https://www.instagram.com/belzaran_bd/ : Mes crayonnés, recherches et making of.
http://www.blogbrother.fr : Mon blog de critiques BD

Hors ligne

#5 25/03/2011 09:43:26

La Moule
BDA
Lieu : Armentières
Inscription : 09/03/2004
Messages : 2 214
Site Web

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Merci pour ces participations wink

Suite à vos remarques, je pense ajouter un paragraphe sur les bonnes pratiques, dans lequel je mettrais:
- toujours se relire,
- se faire relire par quelqu'un d'autre (tout en ayant pris soin de se relire soi-même avant, sinon ça peut agacer la personne en question). Encore une fois, on vit avec nos fautes et on ne les remarques pas toujours. De plus, chacun manie la langue à sa façon, ça ne peut donc être qu'enrichissant de recueillir les avis d'autres personnes.
- en cas de doute sur un mot ou une expression, toujours vérifier dans un dictionnaire. Ne pas laisser planer un doute car cela peut avoir comme conséquence de prendre de mauvaises habitudes qui sont ensuite très dures à perdre!

Ca c'est pour la partie purement linguistique.
Pour la qualité du scénario et des dialogues, j'ajouterais:
- se relire à haute voix, cela permet de mieux sentir le rythme des dialogues et de les rendre plus naturels
- faire très attention à la ponctuation, pour ces même raisons de rythme mais aussi pour éviter les faux sens.


banner_700px.jpg

Hors ligne

#6 25/03/2011 09:44:49

salabert
Expert BDA
Inscription : 09/09/2007
Messages : 5 000

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Sujet particulièrement interressant que celui-ci ! En effet , sieur La Moule soulève un problème épineux ... et pourtant bien essentiel , à résoudre . Mais peut être serait t-il judicieux de le regler à la racine du mal .... c est à dire en classe ! En évitant de dessiner ou écrire des scénarii en salle de cours , surtout ceux de conjugaison et de grammaire ! ...

Hors ligne

#7 25/03/2011 09:45:21

DarKent
Gentil BDA
Inscription : 18/04/2005
Messages : 982
Site Web

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Sinon, par les même gens qui ont fait de Wikipedia ce qu'il est, il y a également un dictionnaire: http://fr.wiktionary.org/


Signature2.png

Hors ligne

#8 25/03/2011 10:10:38

salabert
Expert BDA
Inscription : 09/09/2007
Messages : 5 000

Re : La langue, arme fatale du scénariste

sinon ... il y a aussi la possibilité d éviter autant-que-faire-se-peut , le langage SMS . Meme si cela permet de prendre des notes plus rapidemment , il est impératif de s habituer à les traduire en texte normal par la suite ... pour éviter que cette facilité de langage ne devienne un mode opératoire légalisé , handicapant pour notre correspondance administrative ou professionnelle , notemment ... car cela est tentant de s exprimer ainsi dans des domaines plus légers , aux conséquences moins graves socialement , tel un forum bédé ... Que nenni ! Peut importe l interlocuteur à qui nous nous adressons :. passer pour une truffe , ou pour un sombre individu inculte , innapproprié au verbe maîtrisé peut s averer reellement facheux ... être méprisé parce qu incompris , pour finir en hermite au fond d un bois , non merci ! ... Que ferons-nous donc ? Eh bien prenons pour chose commune et entendue de construire son propos sur la base solide du sujet/verbe/complement , là où nous nous contentons bien souvent d arrborrissmmmes monosyllabiques réductrices prettant à confusion ... pour être clair : SI JE SUIS OBLIGE DE CONSTRUIRE NORMALEMENT MON PROPOS , J IRAIS FORCEMMENT A L ESSENTIEL EN EVITANT DE TERGIVERSER INUTILEMENT . MES IDEES CLAIREMMENT EXPRIMEES NE LAISSERONT AUCUNS DOUTES QUANT A MES INTENTIONS REELLES , LE MESSAGE SERA TRANSMIS SANS HEURTS MAJEURS , JE SERAIS COMPRIS DE TOUS ! ... ALLELUYA ! ^^

Hors ligne

#9 25/03/2011 15:08:47

De Gornaud
Maitre BDA
Inscription : 09/03/2010
Messages : 3 325
Site Web

Re : La langue, arme fatale du scénariste

La Moule a écrit :

- se relire à haute voix, cela permet de mieux sentir le rythme des dialogues et de les rendre plus naturels

Personnellement, c'est beaucoup plus expressif dans ma tête (où tout est possible) que si j'essaie de lire à haute voix (je ne suis pas bon comédien).


minilogocrypto.png

Hors ligne

#10 25/03/2011 15:28:55

La Moule
BDA
Lieu : Armentières
Inscription : 09/03/2004
Messages : 2 214
Site Web

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Oui, imaginer la scène comme dans un film par exemple. Je le fais systématiquement wink


banner_700px.jpg

Hors ligne

#11 25/03/2011 16:07:59

Dr_Folaweb
Maitre BDA
Lieu : Bruxelles
Inscription : 25/10/2002
Messages : 3 480
Site Web

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Notez qu'une recherche sur google fait tourner des datacenters et tout un un tas de saloperies consommatrices d'électricité, contrairement à l'usage d'un dictionnaire

Et pour imprimer un livre, on coupe des arbres qu'on achemine par camion dans une usine consommatrice d'éléctricité qui, à grand renfort de produits chimiques, va transformer le bois en pâte à papier puis en feuilles, qui seront à leur tour transportées dans le monde chez des éditeurs qui vont y inscrire à l'encre, chimique elle aussi, tous ces mots, coller et relier les feuillets pour faire de jolis livres qu'il faudra remplacer périodiquement (un dictionnaire aussi, ça périme), qu'il ne reste plus qu'à distribuer à toutes les librairie/papeteries pour qu'enfin, vous puissiez aller (en voiture, en bus quand vous n'habitez pas la ville) en acheter un exemplaire.

(Est-elle correctement construite, au moins, cette phrase ?)

Juste pour rappeler que tout n'est pas noir ou blanc wink

Dernière modification par Dr_Folaweb (25/03/2011 16:09:28)


banniere.png

Hors ligne

#12 25/03/2011 17:42:56

pain(t)
Maitre BDA
Lieu : Auvergne
Inscription : 26/01/2008
Messages : 3 278
Site Web

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Dr_Folaweb a écrit :

Juste pour rappeler que tout n'est pas noir ou blanc wink

Souvenez-vous Michael Jackson...


Tout nouveau ! Le site Billy's Book :

BILLY'S BOOK

Hors ligne

#13 25/03/2011 18:28:34

La Moule
BDA
Lieu : Armentières
Inscription : 09/03/2004
Messages : 2 214
Site Web

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Hu, hu! sacré pain(t)!

Effectivement, toute activité humaine consomme de l'énergie (y compris celles qui en produisent). Et je pense honnêtement qu'il serait très difficile de comparer de manière purement objective l'impact écologique des différentes solutions qui s'offrent à nous pour vérifier l'orthographe et le sens d'un mot... cela dit, je pense que demander à son voisin est une approche assez "propre" ^^
(encore que ça dépend du voisin, mais ça c'est une autre histoire)


banner_700px.jpg

Hors ligne

#14 25/03/2011 18:42:12

Cubix
Gentil BDA
Inscription : 15/02/2011
Messages : 883

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Hihi!
Il me fai rire ce topic^^
Je trouve que c'est une excellente idée de l'avoir fait.
Je sors de l'école et je tombe sur un topic de grammaire.
L'école me hante ces sur^^

Hors ligne

#15 25/03/2011 18:59:34

Minutcrakage
BDApprenti
Inscription : 27/10/2008
Messages : 393
Site Web

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Roo putain on s'en bas Cubix que l'école te suis partout surtout quand c'est la dixième fois qu'on le lit !


100923121302502056.jpg

Hors ligne

#16 25/03/2011 19:24:01

Dessma
BDApprenti
Inscription : 21/02/2010
Messages : 481

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Minutcrakage a écrit :

Roo putain on s'en bas Cubix que l'école te suis partout surtout quand c'est la dixième fois qu'on le lit !

Je suis d'accord avec ça

Cubix a écrit :

Hihi!
Il me fai rire ce topic^^
Je trouve que c'est une excellente idée de l'avoir fait.
Je sors de l'école et je tombe sur un topic de grammaire.
L'école me hante ces sur^^

Mais il faut l'avouer ton commentaire est très intéressant parce que j'ai remarqué que souvent tu change le sens des mots et c'est en accord avec l'esprit du topic , un "s" oublié ou une conjugaison raté ok c'est pas top mais c'est moins grave que de carrément pas comprendre ce qu'on écrit...
Quand tu écris "L'école me hante CES sur " la c'est comme si t'écrivais sans comprendre ce que tu disais et le sens de tes mots et la ça devient plus grave ...
A noté que je ne te fais pas la moral parce que même moi mon orthographe est pourri avec les accords et tout ça et ça c'est pas super mais entre se tromper sur un accord et sur le sens d'un mot il y a un monde , essaye de faire gaffe au sens que tu veux donner a ta phrase quand même....

Dernière modification par Dessma (25/03/2011 19:26:51)

Hors ligne

#17 25/03/2011 19:40:51

De Gornaud
Maitre BDA
Inscription : 09/03/2010
Messages : 3 325
Site Web

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Dr_Folaweb a écrit :

Notez qu'une recherche sur google fait tourner des datacenters et tout un un tas de saloperies consommatrices d'électricité, contrairement à l'usage d'un dictionnaire

Et pour imprimer un livre, on coupe des arbres qu'on achemine par camion dans une usine consommatrice d'éléctricité qui, à grand renfort de produits chimiques, va transformer le bois en pâte à papier puis en feuilles, qui seront à leur tour transportées dans le monde chez des éditeurs qui vont y inscrire à l'encre, chimique elle aussi, tous ces mots, coller et relier les feuillets pour faire de jolis livres qu'il faudra remplacer périodiquement (un dictionnaire aussi, ça périme), qu'il ne reste plus qu'à distribuer à toutes les librairie/papeteries pour qu'enfin, vous puissiez aller (en voiture, en bus quand vous n'habitez pas la ville) en acheter un exemplaire.

(Est-elle correctement construite, au moins, cette phrase ?)

Juste pour rappeler que tout n'est pas noir ou blanc wink

Je n'ai pas dit que tout était noir ou blanc. Juste que si on avait un dictionnaire sous la main, autant l'utiliser.
Mais faut être conscient que tout ce qu'on nous vend comme de la "dématérialisation" n'est qu'un gros mensonge. Au moins le dictionnaire n'essaie pas de se faire passer pour de l'information pure, et une fois acheté ça ne coûte rien de l'utiliser. Aujourd'hui on nous dit que le papier c'est du gaspillage, alors que parallèlement l'électronique prend de plus en plus de place, c'est complètement absurde et ridicule. Un bon gros greenwashing commercial, mais que voulez-vous, il faut bien faire tourner la machine, investissement, emploi, consommation, croissance, monde meilleur, tout ça, on y croit hein? Maintenant on commence à essayer de nous fourguer des livres électroniques. Certes imprimer des kilos de pages inutiles - ce qu'on ne fait pas chez soi, je pense - c'est du gaspillage, mais globalement le coût écologique du papier est, il me semble, bien moindre que celui de l'électronique.
Faudrait que je fasse une BD avec toutes ces conneries. BD qui sera publiée sur un blog hébergé dans un gros datacenter, que les gens iront voir avec leurs ordinateurs surpuissants mais bientôt obsolètes, qui nécessitent des centrales nucléaires 100% sûres jusqu'au jour où elles craquent.

Bref, le chiant de service a terminé sa diatribe hors-sujet.

Tout ça pour dire que l'orthographe c'est important.


minilogocrypto.png

Hors ligne

#18 26/03/2011 14:38:19

La Moule
BDA
Lieu : Armentières
Inscription : 09/03/2004
Messages : 2 214
Site Web

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Je suis plutôt d'accord avec ton analyse De Gornaud.

Cubix: ton problème c'est justement que tu associes français et école. C'est d'ailleurs un problème commun à la plupart des personnes de ton âge et c'est à mon avis l'une des tares principales de notre système éducatif... Parler et écrire correctement ne relève pas du bon résultat scolaire. Ca devrait juste être naturel.

Dernière modification par La Moule (26/03/2011 14:38:32)


banner_700px.jpg

Hors ligne

#19 26/03/2011 14:46:09

Shinou
BDA
Lieu : Sur les routes -
Inscription : 23/04/2010
Messages : 1 773
Site Web

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Hé Cubix, si tu passes par là, j'suis pas beaucoup allé à l'école moi.

Le système éducatif, tout ça, j'm'ennuyais sévère en cours.
Ma scolarité s'est arrêtée à 15 ans. (et avant ça on peut pas vraiment dire que j'allais en cours, ou que j'y étais attentif)

Mais ça m'empêche pas de vouloir faire attention à mon  orthographe.

Si tu veux faire d'la BD, va falloir écrire correct dans tes bulles (et sans majuscules à chaque mot, parce que même ça c'est une "règle" de notre langue. Les majuscules c'est au début, c'tout. Après c'est juste un effet de mode ridicule dans la cour de récré. kikoolol tout ça...)

Donc comme le dit l'Mollusque, tu devrais arrêter d'associer le français et la bahut.
C'est la langue que tu utilises et que tu utiliseras toute ta vie (sauf si tu comptes partir à l'étranger, mais même avec ça tu devrais toujours parler français) donc maîtrise la.
A l'ecrit comme à l'oral (genre "comme même" ça existe pas. Sur Tatooïne peut-etre... mais faudrais j'demande à C3-PO pour être sur).

Voilà, la leçon d'un zonard qui parle quand meme correc' sa langue. (enfin... qui l'écrit en tout cas. A l'oral j'mâche leger mes mots y parait. Mais j'dis pas "comme même" ^^)


bannireblogbdcouleursbd.jpg

Blog que c'est le mien. Avec des pin-ups, des tattoos, des zombies, des rockers, des pirates, de l'apocalypse. Du skate. D'la pizza & du café. Plein de café.

Hors ligne

#20 26/03/2011 15:04:59

Cubix
Gentil BDA
Inscription : 15/02/2011
Messages : 883

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Je voulais pas dire que l'orthographe c'est pas important loin de là,
Je voulais juste dire que sa ressemble à un cours de français,j'ai dis sa pour rire

Hors ligne

#21 26/03/2011 16:22:59

pain(t)
Maitre BDA
Lieu : Auvergne
Inscription : 26/01/2008
Messages : 3 278
Site Web

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Ouais les mecs, vous vous acharnez un poil là 

Dernière modification par pain(t) (26/03/2011 16:23:26)


Tout nouveau ! Le site Billy's Book :

BILLY'S BOOK

Hors ligne

#22 26/03/2011 16:27:51

Minutcrakage
BDApprenti
Inscription : 27/10/2008
Messages : 393
Site Web

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Faut dire qu'il cherche un peu aussi, mais c'est pas faux pain(t) .

En même temps ils disent ça pour lui .


100923121302502056.jpg

Hors ligne

#23 26/03/2011 16:53:44

Cubix
Gentil BDA
Inscription : 15/02/2011
Messages : 883

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Paint<Merci
Minutcrakage<Là je l'ai pas chercher du tout,vas y disez moi ce que j'ai fait sur ce topic?

Hors ligne

#24 26/03/2011 17:05:57

nilbroc
BDApprenti
Inscription : 01/01/2011
Messages : 382

Re : La langue, arme fatale du scénariste

"disez moi ce que j'ai fait"

A elle toute seule cette phrase justifie ce topic.

Hors ligne

#25 26/03/2011 17:18:51

Cubix
Gentil BDA
Inscription : 15/02/2011
Messages : 883

Re : La langue, arme fatale du scénariste

Réctification:Dites-moi ce que j'ai fait?

Hors ligne

Pied de page des forums