#1 15/01/2018 17:52:39

Marcel Ducon
Banni(e)
Inscription : 18/12/2017
Messages : 82

La bonne école pour la B.D. comique à la française.

Je recopie ici le conseil d'Olivier Sulpice (patron des éditions Bamboo / Fluide Glacial), les écoles d'art classique sont assez mal adaptées à la b.d. humoristique. On n'attend pas des virtuoses de l'anatomie artistique, mais des bons graphistes, qui savent styliser, innover au niveau du style de trait, des couleurs, faire des belles mises en page et du joli lettrage.

Il y'a des bons dessinateurs qui sont de mauvais graphistes et inversement.

La bonne école selon lui c'est le graphisme publicitaire, soit les BTS de "communication visuelle". Pour avoir pris quelques cours je confirme que c'est là qu'on apprend à dessiner petit, à faire des traits d'une finesse parfaite en utilisant les tables lumineuses, des nuances de couleurs subtiles, des créations de police typographiques, les esquisses de mise en page, etc... on apprend aussi à tester les divers outils d'encrage (plume, pinceau, rotring, feutre, ordinateur) et les divers types de papier (grain, lavis technique, bristol, rhodoid...)

Les auteurs comiques à succès comme lewis trondheim, manu larcenet, marcel gotlib, michel gaudelette, etc... viennent tous de formation de graphisme pub. Ils sont autodidactes en dessin ce qui leur a permis de forger un style personnel inimitable.

Dernière modification par Marcel Ducon (15/01/2018 17:54:31)


mon projet de dessin animé underground: http://cartoonhitler.forumactif.com

Hors ligne

#2 15/01/2018 18:46:42

monsieur K
Maitre BDA
Inscription : 01/04/2014
Messages : 3 018
Site Web

Re : La bonne école pour la B.D. comique à la française.

Je suis bien d'accord, surtout en BD, qu'un style graphique est plus important qu'un bon dessin.

Hors ligne

#3 15/01/2018 19:59:27

karicature
Administrateur
Lieu : La Matrice
Inscription : 14/12/2004
Messages : 8 928
Site Web

Re : La bonne école pour la B.D. comique à la française.

je change ce topic qui n'est pas à sa place, ici on parle technique dessin


Mon site perso
et ma page facebook qu'il faut aimer les mec !!! https://www.facebook.com/pages/Kari-cat … 9201377621

Hors ligne

#4 15/01/2018 19:59:52

Marcel Ducon
Banni(e)
Inscription : 18/12/2017
Messages : 82

Re : La bonne école pour la B.D. comique à la française.

Monsieur K > Hé oui... il y'a des artistes qui sont des brutes en art académique et savent peindre comme eugène delacroix, mais seraient incapables de faire une case de bd.

Inversement tous les dessinateurs que j'ai cité sont nuls en académisme mais ont cartonné en b.d.

Karikature > Tu veux le ranger où ? Y'a pas de sections "techniques de graphiste".

Dernière modification par Marcel Ducon (15/01/2018 20:01:21)


mon projet de dessin animé underground: http://cartoonhitler.forumactif.com

Hors ligne

#5 16/01/2018 00:26:46

EM
Chiure de gomme
Inscription : 31/12/2017
Messages : 28
Site Web

Re : La bonne école pour la B.D. comique à la française.

C'est intéressant et motivant pour moi qui me lance dans la "bd" , totalement débutante.
Mais c'est quoi un bon dessinateur au juste? (telle est la question)

Hors ligne

#6 16/01/2018 12:24:03

Kakhi
BDApprenti
Lieu : En Anjou...
Inscription : 03/03/2005
Messages : 492
Site Web

Re : La bonne école pour la B.D. comique à la française.

Marcel Ducon a écrit :

Karikature > Tu veux le ranger où ? Y'a pas de sections "techniques de graphiste".

Non, mais y'a une section "Dessin", qui peu recouper aussi les aspects techniques. ça suffira, je pense ? 


Heu, sinon :

Marcel Ducon a écrit :

Je recopie ici le conseil d'Olivier Sulpice (patron des éditions Bamboo / Fluide Glacial), les écoles d'art classique sont assez mal adaptées à la b.d. humoristique. On n'attend pas des virtuoses de l'anatomie artistique, mais des bons graphistes, qui savent styliser, innover au niveau du style de trait, des couleurs, faire des belles mises en page et du joli lettrage.

Il y'a des bons dessinateurs qui sont de mauvais graphistes et inversement.

La bonne école selon lui c'est le graphisme publicitaire, soit les BTS de "communication visuelle". Pour avoir pris quelques cours je confirme que c'est là qu'on apprend à dessiner petit, à faire des traits d'une finesse parfaite en utilisant les tables lumineuses, des nuances de couleurs subtiles, des créations de police typographiques, les esquisses de mise en page, etc... on apprend aussi à tester les divers outils d'encrage (plume, pinceau, rotring, feutre, ordinateur) et les divers types de papier (grain, lavis technique, bristol, rhodoid...)

Si c'est dans ce même registre, je pourrais dire que les écoles de cinéma (d'animations, a fortiori ) font aussi très bien le boulot - et que certaines écoles des Beaux-Arts ont aussi des spécialisations et des ateliers de formations, style photo, gravure, litho'... (Par contre, d'expériences, je peux dire que c'est pas toujours facile d'y entrer, et de se faire généralement refouler dans la branche artistique généraliste. - M'enfin, heureusement que les ateliers technique et leur studio de montage infographie/cinéma m'ont permis d'y accéder indirectement, par la petite porte, à l'époque. - Sans ça, oui, j'aurais surement été aussi plus avisée d'aller m'inscrire à l'Ecole de cinéma d'anim' Emile Cohl, mais on ne peux pas vivre que de regrets, non.
M'enfin, mes meilleures années d'études se sont passée à La Poudrière, pour ma part. .

Les auteurs comiques à succès comme lewis trondheim, manu larcenet, marcel gotlib, michel gaudelette, etc... viennent tous de formation de graphisme pub. Ils sont autodidactes en dessin ce qui leur a permis de forger un style personnel inimitable.

Le côté autodidactes importe aussi beaucoup, et grand bien fassent à ces auteurs, dont certains ne pensaient peut-être justement pas percer dans la voie publicitaire, fort heureusement.
( Et aussi, pour les plus anciens d'entre eux, parce qu'il n'y à pas toujours d'autres alternatives en créativités graphique, entre les écoles d'arts académiques et les studios de graphisme/comm' publicitaires.)


Ah, et j'insiste, je ne suis pas graphiste, mais illustratrice. J'aime raconter des histoire en images, dans l'idéal en mouvement, simulé ou non. Les "petits" messages subliminaux et autres anicroches visuelles, je m'en tape - d'autant ce n'est pas ça qui sert forcement bien une narration.

( pour le reste, il faudrait surement que je détail ces a-priori dans "parcours d'un BDA" . )

[Edit] En tout cas, merci d'avoir créer un sujet spécifique là dessus, le débat n'aurait surement pas été trop bienvenue dans un contexte de remontage de moral.
La perte de confiance en sois, je connais aussi souvent ça, hélas...

Dernière modification par Kakhi (16/01/2018 12:27:06)


" - La fanfiction, c'est bien ce truc qui parait d'abord pratique lorsque l'on a la tête pleine d'histoires, mais encore aucun personnages à soi ?  big_smile "

" - Oui... Et que l'on risque de regretter ensuite. "

Hors ligne

#7 16/01/2018 15:06:29

philippe gorgeot
Maitre BDA
Lieu : Normandie
Inscription : 14/05/2004
Messages : 2 843

Re : La bonne école pour la B.D. comique à la française.

Tout autant que le graphisme, il me semble quand même qu'en matière de bande dessinée, c'est le récit qui importe. Donc il faut avoir envie de raconter puis être en capacité de le faire en construisant des séquences d'images. C'est aussi cela qui doit être enseigné dans une formation relative à la bande dessinée, non ? Le fait-on dans le cadre d'un BTS de communication publicitaire ? J'avoue que je ne sais pas.


"Que l'on soit nul en dessin, que l'on soit jeune ou vieux, quel que soit le métier que l'on exerce, on peut dessiner des mangas." Osamu TEZUKA

Hors ligne

Pied de page des forums