#1 15/07/2014 22:49:54

Zon'Art
BDA
Lieu : Près du café.
Inscription : 30/04/2011
Messages : 1 289
Site Web

Illustrateur. Dans la vraie vie, comment faire ?

Salut les Oranges,

On est des amateurs, mais on est de bons amateurs et certains veulent passer pro. Certains ont deja réussis.

Pour la BD, bon, il faut envoyer un dossier qui tient la route et esperer très fort, après une fée depose un contrat sous l'oreiller et on peut avoir un travail tout en restant pauvre. Pour ça, ok.

Mais pour le domaine de l'illustration. Juste illustration.
Pas graphisme, pas BD, pas caricaturiste dans le canard local.

Comment s'y prendre ? Il faut se faire un petit book de ses meilleures illu' et -à la manière d'un dossier BD- l'envoyer à des editeurs ?

Ou bien il faut avoir une chance monstre et tomber sur l'annonce pole emploi "cherche illustrateur jeunesse" (en sachant que la categorie "illustrateur" n'existe pas au pole emploi) ?

Un peu des deux ? Du bouche à oreille seulement ? Ou se contenter de faire des travaux pour les potes et se faire payer une bière ?

Voilà, je me pose un peu ces questions. Comment percer dans l'illustration ?

Est ce que je dois envoyer mes mickey à Spirou en risquant de me retrouver tintin ?

Ou bien j'envoie mes crobards chez des maisons d'editions de bouquin et j'attend avec une kro au bar ?

Ou bien j'me les fourre profond ?

Dites moi tout les copains. Ceux qui ont deja un pied dedans. Ceux qui essaient aussi.

Hors ligne

#2 15/07/2014 23:49:30

Greg24
Gentil BDA
Lieu : Dordogne
Inscription : 10/11/2013
Messages : 760

Re : Illustrateur. Dans la vraie vie, comment faire ?

Question intéressante. Tu pouvais même la poser en section générale je pense. Tu recherches pas grand monde..

En tout cas, j'lirais les réponses avec curiosité.

Hors ligne

#3 16/07/2014 00:21:39

Ventouline
Chiure de gomme
Lieu : Montpellier
Inscription : 24/01/2013
Messages : 65
Site Web

Re : Illustrateur. Dans la vraie vie, comment faire ?

Pour ce qui est de l'illustration jeunesse, je crois bien que c'est le même principe que pour la BD. Monter un dossier/projet, le soumettre à un éditeur et prier les dieux miséricordieux que ça aboutisse. Est-ce que c'est plus facile ou non d'être publié? aucune idée... Mais je suis intéressé aussi de savoir.

Enfin c'est ce que j'avais pu comprendre en fouillant sur ce forum : http://livre-jeunesse.forumactif.com/forum


aonaka-signature.jpg

Hors ligne

#4 16/07/2014 00:53:34

fenX
Pousse Crayon
Lieu : Aix en Provence
Inscription : 23/02/2004
Messages : 123
Site Web

Re : Illustrateur. Dans la vraie vie, comment faire ?

Déjà en tant qu'indépendant ton métier c'est avant tout d'être un commercial pour te vendre, si c'est un frein faut envisager de passer par un agent artistique (et donc lui verser une commission qui amoindrira encore les maigres revenues que tu peux espérer avec ce métier).
Ensuite il te faut un statut juridique pour ton activité professionnelle, pour ça renseigne toi sur les statuts d'auto-entrepreneur, d'EURL, éventuellement intermittent du spectacle (si par exemple tu as déjà des contacts pour illustrer des décors de spectacle vivant ou des projections de son & lumière), et des différents modes d'imposition qui vont avec (assujetti ou non à la TVA, selon que tu as déjà ton matos ou que tu prévois d'investir là dedans, en réel ou en simplifié, etc ...).
Ensuite (ou même avant la déclaration de statut en fait) fais une étude de marché, là faut contacter (éditeurs, agences de pubs, galeristes, promoteurs immobiliers ...) tous les clients potentiels et essayer d'obtenir des chiffres concrets du nombre d?illustrations qu'ils commandent par an, du nombre d'illustrateurs différents auxquels ils font appel et des tarifs pratiqués. Là même si je te comprends de vouloir bosser pour l'édition plutôt que pour la pub tu risques de vite t'apercevoir que tu ne peux pas assez compter sur les éditeurs pour vivre et que dessiner une mascotte avec le pouce levé pour le plombier du village voisin c'est ce qui fait tourner la machine. Si le pôle-emploi n'a pas de qualification spécifique pour "illustrateur" et que ça va dans la même fiche que graphiste / maquettiste / publicitaire c'est bien que, par la force des choses, c'est le même métier.
Dans tous les cas je te souhaite bon courage et j'espère que l'ampleur de la tâche ne te détournera pas du dessin parce que tu fais de belles choses par ici.


Non !

Hors ligne

#5 16/07/2014 05:52:53

Kenji
Maitre BDA
Lieu : Valence
Inscription : 31/08/2009
Messages : 2 929
Site Web

Re : Illustrateur. Dans la vraie vie, comment faire ?

Tu as quelques sites avec des annonces, sites que je n'ai pas en tête ni dans les favoris du portable là... Sinon tu peux toujours s'inscrire sur un forum spécialisé dans l'illustration jeunesse, il y a souvent une rubrique annonce et c'est aussi vers là que de potentiels clients se tourneront (si je vais sur le pc dans la journée j'essaierai de partager des liens). Mais comme dit fenX c'est souvent accompagner du job de graphiste apparemment..arrondir les fins de mois hein. Ca peut aussi se croiser avec d'autres types d'illustrations quoi (couverture de livres, illustrateur presse...).
Pour le statut ca semble souvent passer par le régime d'auto-entrepreneur ou bien sur la mda. Faut pas mal demarcher donc mais des petites illus partout ca doit se trouver régulièrement meme si c'est pas toujours/souvent suffisant. Tu peux toujours partir à la chasse aux scénaristes... Édités ou non.

T'as les moyen, le talent de faire des choses intéressantes ! Il faut avant tout que tu y crois toi, même confronter à la réalité.

Hors ligne

#6 16/07/2014 08:51:06

doghead
BDA
Lieu : Bilieu
Inscription : 16/03/2014
Messages : 1 179
Site Web

Re : Illustrateur. Dans la vraie vie, comment faire ?

C'est vraiment ardu, comme disait fenX, il faut etre un commercial pour se vendre. voila c'est tout...

plom plom plom .... quoi plus ?

Bon d'accord, moi ce que je fait en ce moment, c'est essayer de déléguer le côté commercial quand je peux, il y'a deux sites qui marchent bien :
- Bepub
- GraphisteOnline
J'ai juste payé pour Bepub, (350 pour un an ), pas encore pour graphisteonline ( trop franc tireur a mon goût ), l'avantage c'est que ça me donne un joli Book pro, et surtout que des gens qui cherchent des illustrateurs tombent 80% du temps dessus ( Bepub ont un sous site qui s'appelle "recherche un illustrateur.com" et dont je beneficie en méme temps, grâce à ça je suis  sur le web avec un site que les gens utilisent ( 3 clients que j'ai eu par bepub ces deux derniers mois, avec mon style, et avec le tiens, on est en haut du panier, je suppose que ça va pas durer

Aprés il y a la présence physique, dans ta région, faire des cartes de visites, avec une liste des services que tu peux proposer , puis distribuer ça a tout le monde qui a un commerce, en parlant un peu a chaque fois ... Ma technique c'est de proposer une affiche pour la boutique, la plupart du temps c'est non mais ça permet d'engager la conversation, que le gars se souvienne de moi. Faire des cartes à théme ça marche bien aussi, j'en ai une pour : les affiches, les flyers, l'architecture, le tatoo ..... Pareil ça me raméne un ou deux client par mois ...

J'éspére que ça a aidé, si il y a d'autres conseils je suis prenneur, si j'ai des idées pour se vendre j'en parlerai ... Comme disait ma femme "Bien dessiner c'est bien, mais si tu es le seul a le savoir ça sert a rien".

Beaucoup de com, en parler a tout le monde, qu'ils comprenent ou non je m'en fout, mais quand les gens me voient ils m'appellent "l'artiste", c'est qu'ils ont compris ...

Aussi j'ai crée un statut Auto entreprenneur, c'est simple et gratuit, et ça te permet de faire des factures ( je t'envoie un modéle si tu veux .... a partir de 36K par an tu peux t'inscrire a la maison des artistes, je suis plutôt autour des 6K moi ...

Petit edit au sujet des études de marché, c'est pas la peine de se lancer trop loin la dedans et ça me rappelle ce que l'ANPE me poussait a faire, avec toujours la même conclusion : C'est pas un marché trés porteur hein ?
C'est comme pour un photographe qui ouvre une boutique, quoi qu'il fassse, et même des pros ( j'en connais ), ils vont bouffer de la photo de mariage, des tonnes, ils ont intérét à aimer. Pourquoi ? Parce c'est un des rares trucs ou les gens utilisent encore un photographe, ou pour les soirées Mousse/ tequilla, mais c'est un copain generallement, et y'a qu'a lui payer un coup c bon lolz.
Pour l'illustration c'est pareil, moi j'essaye de taper dans les secteurs ou il y'a du mouvement : Tatoo, Carte de visites, Affiches, Architecture ... Faire un catalogue avec ce que les gens s'attendent a voir, quand je peux placer une image d'illustration pure c'est rare,  les belles illustrations c'est 1/4 de mon catalogue, rien a voir avec la BD. Un exemple : J'ai travaillé en tant que couvreur, et mon patron avait besoin de plans pour pouvoir démarcher des clients ( il faisait des motifs sur toits et voulait un catalogue ), du coup j'ai appris la 3D pour les nuls ( s'ketchup de google ) et j'ai fait des super plans, ce qui m'a permis de descendre du toit. Les artisans c'est le top, ils ont generallement des clients, et surtout des besoins réels qu'un illustrateur / graphiste peut proposer,laisser des cartes de visites dans les magasins de bricolage.
Pour finir sur l'étude de marché, c'est intéressant de le faire pour sonder un secteur :
- zone commerciale qui aurait besoin de services ? Peinture sur vitre ? lolz
- Petit quartier artistique avec des galerie et bars qui voudrait des affiches  ?
- Petit parc agréable ou les gens aimerait se faire faire un caricature ?
J'ai 20 exemples qui me viennent en tete, mais comme tu voit ça dépend du lieu et des gens, un peu a ça que ça sert l'étude de marché, dans la philosophie c'est comme prendre du recul pour traquer une proie, t'as reperé la cible et son territoire, maintenant tu doit adapter ton armement pour une chasse prolifique, et c'est ce point particulier qu'il faut bien préparer. Parce j'ai jamais attrapé de sanglier avec une BD (mon expérience perso hein ? rien d'officiel ).

Dernière modification par doghead (16/07/2014 10:16:26)


Ni fric, ni job, ni loyer .... La routine quoi !

Hors ligne

#7 16/07/2014 10:05:32

Mr smith 2
BDApprenti
Inscription : 25/07/2006
Messages : 349

Re : Illustrateur. Dans la vraie vie, comment faire ?

Redirection dans la section adéquate !


A consommer avec modération.

Hors ligne

#8 16/07/2014 18:47:57

Kenji
Maitre BDA
Lieu : Valence
Inscription : 31/08/2009
Messages : 2 929
Site Web

Re : Illustrateur. Dans la vraie vie, comment faire ?

Intéressant ton témoignage et de voir ton approche Doghead ! La question que je me pose souvent sur les gens qui sont dans le métier c'est comment vous commencez ? Est-ce suite à une demande, ou en ayant vu une annonce intéressante... Mais de toute façon ça doit être assez différent d'un cas à l'autre.

Sinon je crois avoir retrouvé quelques sites justement, comme dit plus haut.
Tout d'abord tu as un forum dédié au livres jeunesse : http://livre-jeunesse.forumactif.com/forum

Et ensuite un site un peu plus connu : http://www.kob-one.com/job avec quelques annonces régulières. Je n'en sais pas plus concernant l'efficacité mais je l'avais chopé après quelques bons retours.

Hors ligne

#9 17/07/2014 03:48:20

fenX
Pousse Crayon
Lieu : Aix en Provence
Inscription : 23/02/2004
Messages : 123
Site Web

Re : Illustrateur. Dans la vraie vie, comment faire ?

doghead a écrit :

Petit edit au sujet des études de marché, c'est pas la peine de se lancer trop loin la dedans

C'est quand même nécessaire de se confronter à la réalité du marché, surtout dans ce cas où Zon'Art veut apparemment faire uniquement de l'édition (et à priori au niveau national) alors qu'en pratique il gagnerait autant (ou +) à bosser avec les agences de pub locales. Faut pas être trop regardant sur le type de travail et l'objectif du client sinon on se retrouve à avoir plus souvent des rendez-vous avec son assistant social qu'avec des commanditaires (et même dans ce cas avoir une étude de marché suffisamment bien foutue permet de s'assurer un RSA sans trop de contreparties supplémentaires).
Par contre j'aime pas trop ton idée de payer au forfait des sites de promotion, à ce tarif là autant payer un agent au pourcentage pour minimiser le risque, et puis ce ne sera pas le même type de clientèle, un site comme ça va te permettre de travailler avec des agences de pub ou des particuliers fortunés, un agent te placera plus facilement dans l'édition.

Le fond du sujet en fin de compte c'est : jusqu'où faut-il être prêt à se vendre ? Jusqu'où peut-on se permettre de refuser de se vendre ?
Si on peut se faire 200$ pour une illustration porno-gay de Naruto x Spiderman bâclée en 35 minutes payée discrètement par un particulier (et faut pas chercher très longtemps pour ça), pourquoi s'emmerder à courir après un contrat d'édition pour une couverture d'un livre jeunesse payée autant, sur lesquels tu payes 20% de com à ton agent et 50% d'impôts et où tu bosses 5 fois plus longtemps ? La différence c'est la valeur morale qu'on accorde à son travail et à soi-même, et là c'est à chacun de faire ses propres choix.

Je ne bosserai pas pour les méchants publicitaires maléfiques parce-que c'est le mal de l'enfer incarné (mais je prends les sous de qui voudra bien me payer pour dessiner des bimbos à gros seins et je fais une réduction si elles sont sur le capot d'une bagnole qui a la classe).

Donc ouais l'âme du dessinateur a un prix et elle coûte surtout cher au dessinateur lui-même.


Non !

Hors ligne

#10 17/07/2014 12:39:31

doghead
BDA
Lieu : Bilieu
Inscription : 16/03/2014
Messages : 1 179
Site Web

Re : Illustrateur. Dans la vraie vie, comment faire ?

Je dis pas que l'étude n'est pas nécessaire, se confronter a la réalité du marché oui, quand on fait ça faut bien savoir quelles sont nos les ressources à disposition (Quel genre de travail on est capable d'éxécuter, ou qu'on veut bien faire) et quels sont les "compromis" que l'on est prét a faire ( Ou se vendre si tu préfére, j'y reviendrais là dessus ).
Prenons deux exemples, La BD et l'illustration :

Pour un illustrateur de BD c'est souvent la douche froide... Il n'y a pas de réel marché ou on va t'acheter une BD pour une entreprise, c'est des niches et qui sont souvent réservées à des boites de pubs justement. J'ai réussi à placer des BD pour des mairies, mais point de vue paye tout ce que j'ai eu c'est un papier ou j'acceptais de céder mes droits d'auteurs gratis, je continue d'essayer (Mairie, Associations, Club de vacances ... ) mais j'attends toujours une preuve que ça marche.
En ce qui concerne le livre jeunesse, j'ai l'impression que le marché est super saturé aussi, et que la condition premiére pour étre edité c'est d'étre copain avec un editeur, parce que des auteurs, et des copains d'auteurs, et les fils de untel qui a pondu un merde illustrée, c'est pas ce qui manque. J'ai produit 2 livres jeunesse en collaboration avec un ecrivain, jamais retenu, on est en train de travailler sur un troisiéme essai, on garde la foi ... Mais c'est plus une profession de foi qu'une veritable rente actuellement. Quand je vois les merdes de livre jeunesse que ma femme a acheté pour les enfants à Nature et Découverte, nimporte lequel d'entre nous ferait mieux et pourtant ....

La réalité du marché pour un illustrateur c'est plus pertinent, il y a beaucoup de gens qui ont réellement besoin de graphistes, d'illustrateurs ou de services reliés à l'image, c'est ce que je disait a propos des artisans, plus que tout autre corps de métier ce sont les artisans qui m'ont permis d'y croire et d'envisager le travail d'un point de vue réalité du marché et services a un client, un bon apprentissage. Fuck les publicitaires.

L'etude de marché pour un illustrateur ca commence par l'illustrateur, et ce qu'il est capable de réaliser :
le client n'aura pas confiance si tu lui propose un plan d'architecture en lui montrant des images de Tatouage, il ne ferra pas le lien et il ne verra qu'un produit qui n'est pas adapté à sa demande.
Sonder sa région pour voir comment s'adapter c'est nécessaire si on est prét a sacrifier du temps et des dessins pour créer des catalogues adaptés, et que se passe t'il si il y a une forte demande pour des caricatures et que les caricatures on sait pas faire ?

Tout ça pour en venir au Net et des sites de promotions, l'avantage c'est qu'on a plus besoin de se déplacer pour vendre son catalogue, ou de s'adapter aux besoins de la région ( merde j'habite dans la région Centre, y'a que des champs ... comment je fait ? ) Utiliser ceux qui ont déja pignon sur rue ça me semble le plus logique, j'ai fait mon propre site perso et mon blog, mais tout le monde s'en fout  et y'a que mes amis que je peux harceler avec ( joli boulot sur le harcélément Zon'Art sur ton Facebook, j'applaudis ).
Point de vue déontologique, je comprends , je suis inscrit sur BEPUB (promotion ) , parce qu'ils sont propres, ils NE FONT QUE LA MISE EN RELATION, ils donnent de bons conseils et ils sont présent depuis plus de 11 ans. Si tu tapes "recherche un illustrateur" sur le net tu tombes sur un site BEPUB, moi ça me va.
Graphistes Online c'est autre chose, tu paye un forfait exhorbitant pour avoir le droit de regarder les annonces, et répondre a deux fois moins, il y a une commission sur chaque travaux et pleins de façon de te soutirer du fric, on dirait un jeu pour IPHONE, avec des relances subtiles sur ton portefeuille. C'est un exercise sérieux et des moins capables que moi sont inscrits, je compte essayer un jour, mon classement est 77 sur 35000, je sens qui me font du pied pour que j'allonge de l'argent lol, je m'en sens pas capable pour l'instant. Le truc c'est qu'ils brassent beaucoup de monde eux ... Tous les jours y'a des annonces intéressante et de voir les graphistes remporter les offres me rappelle les repas de hyénes sur Arte.

Jusqu'ou on est prét à se vendre pour faire du dessin ?
En voulant faire de la BD on accepte de faire un boulot mal reconnu, sous évalué, avec la perspective du salaire du plus bas de France, tout ça a notre charge et sans aucune garantie solciale ( une véritable mise à l'index ). Et en plus on est pas sûr d'étre édité, ou que ça rapporte un jour. Sans rigoler meme un vendeur de sandwich est mieux intégré que nous, et ceux qui crachent dedans aussi.
C'est pas suffisant ?

En revanche tu parlait de passer par un agent, j'ai jamais eu l'occasion d'essayer, je pensais qu'il fallait déja avoir quelque chose de sérieux à présenter pour avoir droit à un agent commercial, ou que les prix étaient hors d'atteinte. Mais c'est intéressant, faudrait un peu plus d'infos là dessus.

Au sujet du sujet : je crois que Zon'Art parlait de l'illustration et de comment faisait on pour vendre ces services, j'avais pas choppé l'instant livre jeunesse.

@Keniji : l'acharnement.


Ni fric, ni job, ni loyer .... La routine quoi !

Hors ligne

#11 17/07/2014 15:32:08

username
Gentil BDA
Inscription : 09/04/2008
Messages : 597

Re : Illustrateur. Dans la vraie vie, comment faire ?

Tout le monde à besoin de graphistes ou d'illustrateurs (quelque soit le nom), mais il y a aussi beaucoup de monde là dedans, et c'est quand même super chaud de percer. C'est un vrai métier. C'est souvent très technique comme trucs par contre (et plus balèze qu'on croit, et si c'est moche c'est aussi la faute du client j'imagine). Le CNRS à payé 40 000e son nouveau logo horrible hahaha. Faut faire des illustrations pour les grosses boites, pour la pub. Un ami de ma mère tourne dans les 8000e par mois comme ca.
Probablement que si tu te disperses, il ne faut pas trop le montrer à ses clients.

Dernière modification par username (17/07/2014 15:36:27)

Hors ligne

#12 18/07/2014 02:08:35

Zon'Art
BDA
Lieu : Près du café.
Inscription : 30/04/2011
Messages : 1 289
Site Web

Re : Illustrateur. Dans la vraie vie, comment faire ?

Woplà.

En fait, non, je ne veux pas faire QUE de l'illustration. Je me posais juste cette question pour voir...

Si on me demande un logo, une affiche ou une paire de boobs pour tatouer sur un cul, je fais, hein. ça a déjà été le cas, plusieurs fois.
Un dessin pour illustrer un site, une mise en page de newsletter ou un portrait de famille cul-cul, tant que ça peut apporter un peu, hein.

C'était vraiment juste comme ça, pour savoir comment ... agrandir mon champ d'action. Comment faire pour de vrai, autrement que par le bouche à oreilles, les occas' et les demandes sur l'interouèb.

Histoire de mieux faire. Faire pour du vrai et se bouger un peu le cul.

D'ailleurs je me suis inscrit sur Bepub, Doghead. Mais j'ai pas payé. Aucun forfait ni rien, juste posé mon nom et mes coordonés pour l'instant. J'ai pas les moyens.
De quel harcelement tu parles sur FB ? Je t'ai harcelé ?

Dans l'idée je veux faire de la BD.
A coté il faudra faire autre chose pour manger tous les jours. Du graphisme et de l'illustration sont la suite logique des choses.

Malgré le fait que j'ai bosser dans la pub comme infographiste durant 2 ans, y'a un bon moment deja, je m'estime pas assez doué pour me pretendre graphiste. J'ai oublié pleins de trucs (me servir d'illustrator ou InDesign par exemple). (pour des logos, ou des p'tits trucs, pourquoi pas je le fais, et j'aime bien me prendre la tete sur des logos. Des fois c'est bien, mais des fois je prefere assurer mon p'tit cul en disant que je suis pas graphiste donc ... )

Et donc faire de l'illustration à coté de ça et surtout en attendant ça. Plutot que retourner bosser dans des restaurants ou des bars à faire des coktails toute la soirée sans en boire et pas vivre le jour.

J'ai encore bien des lacunes dans l'illu', mais y'a des trucs que je peux assurer, ou je pourrais essayer des bidules jeunesses ou des jeux chez Spirou.

Bref. Voilà. En attendant je bidouille mes BD, je fais des grandes illu' pour des expo ventes et je fais des super héros minimaliste que je vend sur le ouéb à qui veut bien. big_smile

Voilà, voilà, en gros.

Vous avez écris beaucoup de mots et de lettres avant que je viennes voir et du coup ça pique les yeux parce qu'il est tard, mais pour attraper un sanglier avec une BD faut tirer très fort et super bien viser.

Hé. Merci, hein.

Hors ligne

Pied de page des forums