#1 27/11/2016 16:59:34

Si-nister
Chiure de gomme
Date d'inscription: 04/05/2016
Messages: 10

Trier le superflus de l'utile.

Bonjour.

Mon problème est le suivant, lorsque j'écris mon scénario avant de le mettre sous forme de BD, j'atteint beaucoup de pages, souvent 60 et transformer 60 pages écrites en pages BD, est-ce possible pour un amateur tel que moi ?

Je ne sais même pas si c'est un problème ou si c'est "normal" d'avoir autant de pages pour le scénario.

Si c'en est un, je crois connaitre son origine. J'aime imaginer des personnages complexes qui ont souvent un avis nuancé sur leur monde ou sur les autres personnages. Du coup, j'écris pas mal de dialogue où les persos donnent leur avis sur d'autres personnages, sur des circonstances,...

J'aime bien réfléchir à la psychologie des personnages, les relations entre eux, etc...Si c'était une histoire purement "psychologique", ça passerait. Mais c'est censé être une histoire d'action, d'aventure.

J'aimerais savoir si je suis le seul à être confronté à ce problème (si c'est un problème), qu'on me dise si c'est grave ou non d'avoir autant de page et de passez du temps à faire en sorte que les persos discutent de choses qui ne sont pas en lien direct avec l'intrigue.

Merci et bonne journée

Hors ligne

 

#2 27/11/2016 17:44:34

Item
Gentil BDA
Date d'inscription: 27/07/2007
Messages: 544

Re: Trier le superflus de l'utile.

Ton problème est compréhensible, et, effectivement, en BD, c'est un problème. L'affluence de dialogues, de dialogues hors-intrigue même, c'est en effet idéal pour créer un attachement, une profondeur et un réalisme à un ensemble de personnages - les séries télé sont maîtresses en la matière. La solution, c'est juste de t'y prendre autrement, et de réfléchir en amont en scénario de BD, et non pas en scénario tout court. Visualise tes dialogues mis en pages, ébauche un storyboard express... Coupe si tes dialogues s'étalent trop. Adapte. Si t'écris un scénario BD, faut penser BD tout de suite.

Hors ligne

 

#3 28/11/2016 05:51:49

salabert
Maitre BDA
Date d'inscription: 09/09/2007
Messages: 4894

Re: Trier le superflus de l'utile.

C'est tout à fait possible d'en écrire autant ... si tu as l'intention de créer et réaliser une série en plusieurs épisodes . Et là, oui, développer tous ces aspects que tu décris c'est quand même important. Après tout si c'est ce que tu aimes faire...pourquoi se priver ?
Après, pour trier tout ça, faut juste considérer que toutes les informations seront distillées au fur et à mesure. Tu peux aussi considérer que cette masse de détails est juste pour toi, pour te donner une idée globale du tout, l'univers et les rapports entre persos. Pour trier, dans un premier temps, tiens toi juste à la description des faits : ce que les persos font. Ensuite les dialogues, sépare ce qui est de l'ordre de la pensée de ce qui est declaré par eux dans le récit. au début essaye de résumer le plus possible ce qui est dit : demande toi si tu ne pourrais pas le dire plus courtement ? autant que tu peux fais du dialogue plus bref. c'est rare qu'un persos dise tout d'un coup. essayé de ne leur faire révéler une grosse information ou un seul message important à la fois , et de garder le reste pour la prochaine...
enfin bref y'aurait tant à développer mais ce serait long...

Hors ligne

 

#4 28/11/2016 17:36:16

Si-nister
Chiure de gomme
Date d'inscription: 04/05/2016
Messages: 10

Re: Trier le superflus de l'utile.

D'accord merci beaucoup.

J'avais oublié de dire que dans le scénario, j'écrivais l?entièreté des dialogues. ça me semble important à préciser car ma prof de dessin qui est scénariste ne met pas de dialogue dans le scénario, juste les actes.

Merci pour votre aide. Si certaines personnes ont d'autre conseils, je suis toujours preneur

Mais, par exemple, 30 pages de texte (dialogue et actes) sur forma A3 (je dessine en A3, ça m'aide à visualiser la taille des bulles), est-ce trop pour un seul tome/album ?

Merci

Hors ligne

 

#5 28/11/2016 22:08:02

monsieur K
BDA
Date d'inscription: 01/04/2014
Messages: 2409
Site web

Re: Trier le superflus de l'utile.

J'ai une théorie qui est encore à vérifier...
Au cinéma, pour un scénario (avec une présentation façon pièce de théâtre) 1 page = 1 minutes de film (vieille technique de producteur ou assistant réal pour estimer). Pour une BD, 1 page = 1 minute de lecture (en moyenne). Je pense, personnellement, que 1 page de scénario peut correspondre à 1 page de BD.
(1 page de 8 cases en moyenne).
Par exemple, pour moi en terme de longueur d'histoire, j'ai toujours trouvé qu'un album de 44 pages était un peu court et qu'il fallait deux tomes dans la franco-belge pour avoir un récit comparable à un long métrage.
Si tes 60 pages sont aérées avec les dialogues et des descriptifs se limitant uniquement à ce qu'on voit, je pense que tu eux en faire un album de 60 pages (comme un Tintin). Mais bon, ce n'est que théorique.

Hors ligne

 

#6 04/12/2016 19:49:53

Great-Susanoo
Pousse Crayon
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 140
Site web

Re: Trier le superflus de l'utile.

Pour tes 30 pages de dialogue, ça dépend du nombre de pages de ta bd. Comme tu as dit, tu souhaites faire une histoire d'aventure, donc je rejoins les autres en te disant qu'il faudra étaler leur trait de personnalité ou même laisser le lecteur le comprendre dans leurs actions.

Pour moi, 1 page de dialogue équivaut à 5 pages (environ)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr