#1 08/08/2016 13:49:10

McMarty
Pousse Crayon
Date d'inscription: 04/10/2014
Messages: 198
Site web

Specimen's Comics - Les histoires

http://image.noelshack.com/fichiers/2016/30/1469812767-newage-groupephoto4.png

Bonjour à tous,

Pour ceux qui ont suivi les avancées du projet en dessin sur mon autre post et ceux qui découvrent tout juste l'univers des Specimen's Comics, je viens pour vous partager le premier texte résumé du  scénario à venir à adapter en bande dessinée. J'attend vos avis et vos critiques, bonne lecture : 

SCENARIO RESUME / SPECIMEN'S COMICS N°1

    L'histoire commence dans la maison des Kunway, située au c?ur d'une ville riche nommée Pendrop sur la planète d'Edirine-7. Elle débute par l'enfance d'un des personnages les plus puissants de l'univers Specimen's et qui deviendra le Blackmatter. (Sur l'illustration ci-dessus, il s'agit du personnage tout à gauche en costume bleu)

    Toutes les maisons de la ville de Pendrop sont conçues sur le même concept, une sphère enterrée sur les deux tiers, laissant un tiers dépasser du sol où se trouve la salle sociale. Les autres pièces sont des parties annexes en demi-sphères accolées à cette dernière. Le second tiers qui se trouve enterré, est la salle des machines où se trouve le noyau géo-élémentaire. Il alimente la demeure de façon autonome, puisant l'énergie au c?ur même de la planète. Le dernier tiers est uniquement utilisé pour le traitement des déchets.   

PREMIER ACTE :

    Dans la maison des Kunway

    Matthew Kunway Jr. a douze ans, son père travail sur une machine à remonter le temps dans le sous-sol de leur maison en l'ayant raccordé au noyau géo-élémentaire. Alors que la machine échappe au contrôle de son père, lui joue dans la pièce principale au-dessus de l'atelier et saute de canapé en canapé.  Soudain, une première implosion fait trembler le sol et les murs, suivit d'une explosion d'énergie colossale.  La maison est saccagée et l'accident laisse le jeune Matthew dans les débris, inanimé, avec un trou béant dans la poitrine.

    Au centre des pré-décédés de Kartica sur Edirine-3   
   
    Le centre accueille le corps des personnes nommées « Apocorpe », autrement dit, les personnes déclarées décédées. Ce centre spécialisé part sur le principe que toute personne déclarée morte ne l'est pas forcement. De nombreux cas de soi-disant morts revenues à la vie, ont poussé les Ediriniens à ouvrir ce type de centre par peur d'être enterrés ou brûlés vivants. La mesure fonctionne en cryophases, les tissus sont régénérés, les organes maintenus en fonctionnement, le cerveau stimulé et le corps conservé à une température extrêmement basse. Des processus de réveil ont lieu chaque année sur cinq ans au maximum, ensuite le corps est définitivement déclaré sans vie.

    Trois ans plus tard

    Matthew Junior se réveille mais garde des séquelles de l'accident. Il est marqué d'une profonde amnésie et son c?ur est sévèrement touché mais fonctionnel, une incapacité à reconstruire les tissus autour de celui-ci est présente. En effet, sont c?ur semble baigner dans une pâte noirâtre et visqueuse, empêchant toute intervention. Les spécialistes ont réussi à installer une plaque en acier pour recouvrir le trou pour ne pas laisser le c?ur à l'air libre.

    De retour sur Edirine-7, dans la maison de Martha Kunway

    Son amnésie est un réconfort pour sa famille adoptive, son père Matthew senior n'ayant pas été retrouvé et sa mère étant décédée en couche, il est adopté par Travis et Martha Kunway la s?ur du dit disparu. C'est terriblement difficile de garder ce secret, la sensation de nier l'existence de son frère et de lui faire déshonneur l'envahie. Elle surnomme son petit protégé, Matt, tant il est difficile pour elle de prononcer son prénom en entier.


   
    La veille des dix-huit ans de Matt

    Elle décide en accord avec son mari, de lui révéler qu'il est un enfant adopté. Le choc est tel, qu'il fait l'expérience de son premier pouvoir en réalisant son plus grand souhait, partir le plus loin de là où il se trouve.

    A environ quinze milliard d'années lumières d'Edirine-7 sur Rédion

    En une fraction de seconde, il traverse l'espace-temps pour arriver sur une planète nommée Rédion. Petite planète rouge, sauvage, effrayante et accueillante à la fois, d'une traîtresse beauté. Elle devient rapidement sa planète de prédilection, son lieu de recueillement. Cinq minutes plus tard il parvient à réutiliser son pouvoir pour revenir sur Edirine-7.

    Chez Martha Kunway sur Edirine-7

    Alors qu'il est resté cinq minutes sur Rédion deux années ont passé sur Edirine-7.

    Martha s'est suicidée peu après sa disparition, croyant que Jardan Septio le passeur, un être abominable des récits Edirinien, s'est manifesté en la personnalité de Matt. Travis chasse le jeune homme perdu en lui ordonnant de ne plus jamais revenir le hanter.

    Prit d'une nouvelle panique, il scinda de nouveau l'espace-temps et arrive sur une planète nommée Terre.
   
    Sur Terre, Mont Saint-Elie, Alaska, le 13 juillet 1786

    L'altération de l'espace-temps provoque un tourbillon dans la baie qui cause le naufrage de deux chaloupes dans le port des Français. Vingt-et-un marins de l?expédition de La Pérouse disparaissent, on ne retrouvera jamais leurs corps.

    Des indigènes ont assisté à la scène, ce qui force Matt à réutiliser son pouvoir pour quitter les lieux et se retrouve de nouveau sur Rédion.     

    Sur Rédion
   
    Il reste sur Rédion durant vingt-cinq heures où il décide d'apprendre à maîtriser ses pouvoirs, il survit à une attaque d'Usiss sauvages en meute, de terribles prédateurs l'ayant pris pour proie.  Il parvient à remonter quelques secondes dans le passé et dans le futur. Il peut également se téléporter de manière plus précise là où il désire.

FIN DU PREMIER ACTE.

SECOND ACTE :

    Il fait un nouveau saut dans l'espace-temps en estimant qu'il est temps pour lui de réparer ses erreurs, il décide de repartir sur terre pour retrouver les marins disparues lors de sa première visite sur Terre. Ce qu'il n'a pas pris en compte, c'est que vingt-cinq heures sur Rédion correspondent à 600 ans sur Terre.

    Sur Terre, Alaska, en l'an 2386

    Il se retrouve dans un monde complètement différent de sa première visite. En plein conflit entre deux puissants individus, Toron contre Ildwar. L'Alaska a bien changé, des gratte-ciels modernes s'élèvent aux pieds des montagnes avec au point culminant, la tour d'Ildwar. Un combat acharné oppose l'occupant des lieux, Ildwar l'envahisseur contre celui qui veut libérer les habitants et qui ce nomme Toron.

    Matt se retrouve au c?ur du combat, tentant tant bien que mal de se mettre à l?abri sans pour autant fuir à l'autre bout du monde craignant d'avancer le temps et assiste à la défaite de Toron.

    Ne menant pas le combat, Toron prend la fuite pour se faire discret durant deux ans. Matt recherche ce personnage aux pouvoirs étranges car il pensait être le seul à avoir des facultés hors du commun. Il assiste aux caprices d'Ildwar, comprenant rapidement dans quel camps il préfère se tourner. Ildwar possède le pouvoir de persuasion, lorsqu'il enlève ses lunettes, quiconque le regarde dans les yeux se retrouve comme charmé et se pli à ses ordres. Cela fait quelque décennies qu'il règne en Alaska, en ayant corrompu les politiques et leur armée faisant vivre les citoyens dans la peur et l'obéissance. Il a pour objectif d'étendre sa domination à toute la planète Terre.

    Sept ans plus tard, en l'an 2393

    Matt devient détective et vit des us et coutumes des Terriens toujours sous la menace d'Ildwar. Toron vit caché depuis sept ans en faisant semblant de se plier aux règles d'Ildwar en tant que civile et permet à de nombreuses personnes de quitter l'Alaska en toute discrétion. Matt fini par découvrir qui est Toron, en se faisant passer par quelqu'un qui souhaite quitter l'Alaska, il parvient à l'approcher et provoquer l'un de ses pouvoirs. En effet, Matt fait comprendre à Toron qu'il a découvert sa véritable identité et qu'il ne se générait pas pour le dénoncer auprès d'Ildwar, Toron prévient Matt qu'il ne peut pas le laisser compromettre son anonymat, l'attrape à l'avant bras et utilise sa faculté de contrôler les fibres musculaire par le touché. Ce qui a pour effet immédiat de faire hurler Matt tant la douleur est insupportable, il décide pour s'extirper de son emprise d'utiliser son pouvoir à son tour et se téléporte quelques mètres plus loin, pour finalement disparaître loin de Toron.

    Toron reste stupéfait par ce qu'il vient de voir, il réutilise son pouvoir de voler pour la première fois en sept ans et fait le tour des horizons en espérant retrouver la trace de Matt, mais en vain.

    Le lendemain

    Ildwar tient une conférence filmée dans le but de déclarer au reste de la planète qu'il se prépare à les soumettre. Le véritable Toron refait apparition, vêtu de son costume il survole la ville jusqu'à la tour d'Ildwar, il se positionne devant la baie vitrée où se trouve Ildwar et lui fait une annonce. Les caméras sont braquées sur lui, il annonce son grand retour et que cette fois il n'est pas seul, il fait appel à l'inconnu aux capacités extraordinaires, autrement dit, Matt. Toron lui demande de bien vouloir le rejoindre car avec lui et les autres, Ildwar et sa compagnie vont connaître leur fin.

    Le soir venu

    Toron continu de faire passer les humains comme à son habitude, et Matt se présente à lui de nouveau. Matt lui demande ce qu'il a voulu dire par lui et les autres, auquel Toron répond que son équipe ignore où il se trouve, que son vaisseau lui permettant de faire des bons dans l'espace se trouve dans la tour gardée par Ildwar et qu'avec son aide il peut le récupérer. Une longue conversation a lieu entre les deux personnages, Toron lui explique qu'Ildwar n'est qu'une marionnette parmi tant d'autres et que bien plus dangereux règnent sur l'univers, conversation qui abouti par une entente.
FIN DU SECOND ACTE.

DERNIER ACTE :

    Toron et Matt se rendent au pied de la tour

    Pour faire diversion, Toron prête son costume à Matt, quant à lui il rentre par la porte de la tour et se fait passer pour un civil s'adressant aux gardiens en leur avertissant qu'il a vu Toron survoler la tour. Le service de sécurité demande à la majeur partie des équipes de renforcer la sécurité sur le toit, Matt attend à l?extérieur comme Toron l'a spécifié dans son plan.

    Toron à l?intérieur du bâtiment et mis en sécurité par le personnel restant, puis s'empare d'un gardien pour l'immobiliser ainsi que les deux autres gardes. A cet instant il utilise son pouvoir de contrôle de fibres végétales pour ensevelir le bâtiment et condamner les entrées et sorties. C'est là que Matt portant le costume de Toron rentre en scène, il se téléporte alors auprès de Toron. Les deux compères se rendent à la salle abritant le vaisseau, Toron commence à pénétrer dans ce dernier tandis qu'Ildwar arrive et utilise ses commandes de sécurité pour verrouiller les portes de sécurité de la pièce.

    Quand Toron rentre dans le vaisseau, il active en même temps une balise de localisation spatiaux temporel.

    « Courte scène montrant Sahël, Arkiel, Le Harponneur et El'Machina dans un plus gros     vaisseau, géolocalisant la balise de Toron. En pleine lutte lors d'un combat spatial, Sahël     se détache du groupe en utilisant un vaisseau de vitesse similaire à celui de Toron puis     fonce en direction de l'émission de la balise, laissant ses alliés derrière elle.»

    Matt toujours déguisé en Toron a le temps de sortir de la pièce avant la fermeture des portes et affronte Ildwar seul. Un combat entre les deux individus a lieu, mais Matt se garde d'utiliser ses pouvoirs tant qu'Ildwar ne l'a pas démasqué. Ildwar fier, croit mettre sa seconde raclé à Toron, saisit Matt par la gorge et commence à enlever ses lunettes afin de le soumettre à sa volonté. Coupé dans son action, Matt lui demande un instant et lui annonçe ne pas être celui qu'il croit avoir capturé. Toron explose la porte à l'aide des armes du vaisseau et fonce tout droit sur Ildwar et Matt. Matt agrippe le bras d'Ildwar et utilise son pouvoir de téléportation amplifié par le cristal du costume et se téléporte lui, Ildwar et le vaisseau de Toron sur la planète Rédion.

    Toron, Matt, Ildwar se retrouvent dispersés sur cette magnifique planète hostile

    Matt sort sa montre à gousset qui a appartenu à son père et commence à surveiller le temps qu'il passe à chercher Toron. Sachant les conséquences sur le temps, après cinq minutes de recherche, il ferme les yeux.... Fond noir.

FIN DU DERNIER ACTE.

    
RESUME par STEEVE MARIE alias MCMARTY pour SPECIMEN'S COMICS

Tous droits réservés.




Vous pouvez suivre l'avancée des illustrations en lien au projet ici : http://www.bdamateur.com/forum2/viewtop … 99#p298699
Vous pouvez également proposer vos illustrations sur le thème des Specimen's ici : http://www.bdamateur.com/forum2/viewtopic.php?id=17364




A bientôt, McMarty

Dernière modification par McMarty (08/08/2016 13:49:59)

Hors ligne

 

#2 08/08/2016 19:27:11

McMarty
Pousse Crayon
Date d'inscription: 04/10/2014
Messages: 198
Site web

Re: Specimen's Comics - Les histoires

Maintenant je travail le scénario à proprement parlé, avec les scènes qui seront illustrées. Et vous quelles scènes voudriez-vous voir de ce texte ?

Dernière modification par McMarty (08/08/2016 19:30:06)

Hors ligne

 

#3 10/08/2016 04:22:38

Mr Clark
BDApprenti
Date d'inscription: 11/06/2013
Messages: 268

Re: Specimen's Comics - Les histoires

Salut

Voilà les critiques constructives qui me viennent après lecture de ton scénario:

Les 4 premiers paragraphes n'ont pas besoin d'être présents dans la narration, ils alourdissent le récit sans rien apporter.
Le récit peut très bien commencer à la partie "La veille des 18 ans de Matt".
Tout ce qui s'est passé auparavant la raison de son amnésie, son adoption et la raison pour laquelle il a une plaque métallique su le torse seront de toute façon évoqués lorsque ses parents adoptif lui raconteront la vérité.
Il est donc inutile de montrer ces événements alors qu'ils seront évoqués dans les dialogues (après, pourquoi pas accompagner les dialogues de cases flash back pour illustrer ce que les parents adoptifs racontent à Matt, faisant ainsi d'une pierre deux coups).

Au passage, j'ai une petite réserve sur le nom du personnage, très ancré dans la culture judéo-chrétienne humaine, ce qui ne m'évoque vraiment pas un être vivant sur une autre planète.

Pour la suite pas mal d'autres scènes tortueuses me semblent dispensables, après je ne connais pas non plus la suite du récit, à toi de voir si c'est justifié ou pas.

Le départ sur Rédion, le retour sur Edirine-7, le suicide de sa mère adoptive (pourquoi ce suicide d'ailleurs?), le départ sur Terre et le retour sur Rédion, tout ça forme énormément de scènes sans réelle justification.

Bon déjà, si Matt se téléporte au hasard, ce serait quand même un coup de chance inouï qu'il se retrouve sur une planète à l'atmosphère respirable, encore plus inouï que cela arrive deux fois de suite sur deux planètes différentes.
J'ai du mal à y croire, statistiquement, si on choisit un point au hasard dans l'univers, on a de grandes chances de tomber sur du vide.
Il faudrait donc penser à expliquer plus tard pourquoi il arrive sur des planètes à l'atmosphère respirable et pas ailleurs, dans le vide, dans un soleil, ou même 3 mètres sous terre.

Ensuite, tous ces allers et retours sont inutiles, Matt pourrait se téléporter directement sur Terre après la révélation de son adoption et ne pas savoir comment repartir. Si l'arrivée de Matt à la surface d'une planète viable est un incroyable coup de chance, autant n'en faire qu'un seul, deux fois d'affilé ça fait beaucoup.

Ainsi on pourrait avoir la parie "Sur Terre Alaska en 2386" faisant directement suite à la partie "la veille des 18 ans de Matt.

En gros un ados préparant son anniversaire se voit annoncé par ses parents qu'il est adopté, le choc déclenche son pouvoir et il se retrouve téléporté sur Terre lors d'une bataille.
Beaucoup plus concis et on a raconté exactement la même chose.

Pas grand chose à dire sur le second acte. Il faudrait plus de développement.

Dans le troisième acte, la partie avec les 4 autres spécimens dans le vaisseau est aussi dispensable, mais cela sert certainement d'introduction pour un développement ultérieur.
À voir comment tu découpes cela.

Pour la partie finale, difficile de savoir ce qui peut être amélioré sans connaître tes intentions sur la suite, mais la fin me paraît un peu molle.
Il n'y a pas vraiment d'enjeu sinon que Toron (personnage secondaire de ce récit) risque de rester isolé sur une autre planète, mais le grand méchant l'est également et Matt, le personnage principal, ne risque pas grand chose non plus. Je me demande même pourquoi il se presse, pourquoi veiller à ce que le temps ne s'écoule pas trop sur Terre? qu'est-ce qui le retient?
En gros il a le choix entre risquer de voir passer des siècles, voir des millénaires sur Terre et de retrouver son ami, ou de laisser son ami et retourner directement sur Terre.
Bref je me demande en quoi l'an 2386 sur Terre a plus d'importance que Toron.

Petite idée alternative, au lieu d'être téléporté sur Rédion (qui ne sert pas à grand chose), ils pourraient arriver sur Eridine 7, et éventuellement, on pourrait avoir la partie "De retour sur Edirine-7, dans la maison de Martha Kunway" du premier acte, même si cette histoire de suicide me paraît toujours aussi bancale.

En fin de compte, ce qui me paraît manquer ici, c'est l'absence de l'expression des motivations du héro. Il veut quoi en fait?
Quel est son but en tant que personnage, que doit-il atteindre? Quelle est sa personnalité? Ses défauts?
Ici je ne vois qu'une suite de péripéties dont pas mal sont dispensables mais pas grand chose qui puisse aider à déterminer exactement qui est Matt, de nous identifier à lui, de savoir ce qu'il veut et qu'on ait envie qu'il parvienne à ses fins.

Voilà pour l'analyse, j'espère avoir aidé.

Hors ligne

 

#4 10/08/2016 12:29:49

McMarty
Pousse Crayon
Date d'inscription: 04/10/2014
Messages: 198
Site web

Re: Specimen's Comics - Les histoires

Salut

Voilà les critiques constructives qui me viennent après lecture de ton scénario:

Salut Mr Clark, tout d?abord merci d'avoir pris le temps nécessaire pour développer ta critique que je trouve pertinente.  Je vais tacher d'y répondre le plus précisément possible.

Les 4 premiers paragraphes n'ont pas besoin d'être présents dans la narration, ils alourdissent le récit sans rien apporter.

Je vais revoir cette partie car je pense que tu as touché un point très intéressant, en écrivant, je suis parti de la même manière que quand je raconte cette histoire aux personnes qui s?intéressent au projet et veulent en savoir un peu plus. C'est là une erreur je pense, je me prive de rebond qui peuvent enrichir le scénario.

Le récit peut très bien commencer à la partie "La veille des 18 ans de Matt".
Tout ce qui s'est passé auparavant la raison de son amnésie, son adoption et la raison pour laquelle il a une plaque métallique su le torse seront de toute façon évoqués lorsque ses parents adoptif lui raconteront la vérité.
Il est donc inutile de montrer ces événements alors qu'ils seront évoqués dans les dialogues (après, pourquoi pas accompagner les dialogues de cases flash back pour illustrer ce que les parents adoptifs racontent à Matt, faisant ainsi d'une pierre deux coups).

C'est pourquoi j'ai développé son enfance car généralement j'aime commencer par le début mais il est vrai que rien ne m'empêche d'amener ça plus tard dans le récit et surtout, comme tu l'évoque, son amnésie peut devenir un point clé, à la recherche de ces souvenirs, qui il est vraiment, etc...

Au passage, j'ai une petite réserve sur le nom du personnage, très ancré dans la culture judéo-chrétienne humaine, ce qui ne m'évoque vraiment pas un être vivant sur une autre planète.

Matt est pour moi le moyen de faire un raccord simple avec son nom de héro Black''Matt''er, c'est facile sans doute, bien que ça ne me gêne pas vraiment je vais tacher d'y réfléchir. 

Pour la suite pas mal d'autres scènes tortueuses me semblent dispensables, après je ne connais pas non plus la suite du récit, à toi de voir si c'est justifié ou pas.

Le départ sur Rédion, le retour sur Edirine-7, le suicide de sa mère adoptive (pourquoi ce suicide d'ailleurs?), le départ sur Terre et le retour sur Rédion, tout ça forme énormément de scènes sans réelle justification.

Rédion est une petite planète située tellement loin de tout, comme inaccessible et perdue au milieu de cet univers grouillant de vie. C'est un élément à l'image du personnage lui-même, c'est important pour Matt d'avoir un lieu où seul lui à la capacité d'atteindre. 

Pour le suicide de sa mère adoptive, c'est un comportement que peut avoir une personne sensible après avoir vécue un traumatisme psychologique sévère, ne pas oublier que je parle de l'incarnation qui inspire le mal absolu chez les Ediriniens, le fameux Jardan Septio. J'avais peur d'alourdir et de faire durer le récit en entrant dans les détails concernant ce dernier

Bon déjà, si Matt se téléporte au hasard, ce serait quand même un coup de chance inouï qu'il se retrouve sur une planète à l'atmosphère respirable, encore plus inouï que cela arrive deux fois de suite sur deux planètes différentes.
J'ai du mal à y croire, statistiquement, si on choisit un point au hasard dans l'univers, on a de grandes chances de tomber sur du vide.
Il faudrait donc penser à expliquer plus tard pourquoi il arrive sur des planètes à l'atmosphère respirable et pas ailleurs, dans le vide, dans un soleil, ou même 3 mètres sous terre.

Le fait qu'il arrive sur des planètes à atmosphère viable est tout simplement dû à l'instinct primaire de survie, là Matt n'a pas de point défini précisément, comme des coordonnées, le fait qu'il utilise son pouvoir pour la première fois par hasard, fait que son point d'arrivé est défini par un mélange de sentiments, le fait de vouloir ardemment se trouver seul, quoi donc de mieux qu'a l'autre bout de l'univers? Mais aussi par le fait qu'il doit y arriver en sécurité, ce que tu appel hasard, je le nommerai plutôt « instinct ». Si je me suis pas attardé dessus lors de l'écriture c'est que je voyais pas trop comment le représenter ensuite à l'image. A savoir que c'est pas une téléportation comme on le connaît si bien, mais il scinde à l'aide de la tranche de ces mains l'espace-temps, comme une déchirure qui lui permet de voir là où il va.

Ensuite, tous ces allers et retours sont inutiles, Matt pourrait se téléporter directement sur Terre après la révélation de son adoption et ne pas savoir comment repartir. Si l'arrivée de Matt à la surface d'une planète viable est un incroyable coup de chance, autant n'en faire qu'un seul, deux fois d'affilé ça fait beaucoup.

Je voulais absolument intégrer Rédion, qui est autant important pour Matt, que pour la fin du scénario lorsqu'il emmène Ildwar et Toron pour la suite des aventures.

Ainsi on pourrait avoir la parie "Sur Terre Alaska en 2386" faisant directement suite à la partie "la veille des 18 ans de Matt.

En gros un ados préparant son anniversaire se voit annoncé par ses parents qu'il est adopté, le choc déclenche son pouvoir et il se retrouve téléporté sur Terre lors d'une bataille.
Beaucoup plus concis et on a raconté exactement la même chose.

Je comprend ce que tu veux dire mais je trouve que ça fait zapper un certain nombre de points importants.

Pas grand chose à dire sur le second acte. Il faudrait plus de développement.

Ok le développement viendra par la suite

Dans le troisième acte, la partie avec les 4 autres spécimens dans le vaisseau est aussi dispensable, mais cela sert certainement d'introduction pour un développement ultérieur.
À voir comment tu découpes cela.

C'est précisément fait pour la suite des événements donc primordial à mon sens.

Pour la partie finale, difficile de savoir ce qui peut être amélioré sans connaître tes intentions sur la suite, mais la fin me paraît un peu molle.
Il n'y a pas vraiment d'enjeu sinon que Toron (personnage secondaire de ce récit) risque de rester isolé sur une autre planète, mais le grand méchant l'est également et Matt, le personnage principal, ne risque pas grand chose non plus. Je me demande même pourquoi il se presse, pourquoi veiller à ce que le temps ne s'écoule pas trop sur Terre? qu'est-ce qui le retient?
En gros il a le choix entre risquer de voir passer des siècles, voir des millénaires sur Terre et de retrouver son ami, ou de laisser son ami et retourner directement sur Terre.
Bref je me demande en quoi l'an 2386 sur Terre a plus d'importance que Toron.

A l'inverse il préserve Toron en restant sur Terre, comme prisonnier du temps et s'offre une plus grande marge de man?uvre. Car si il reste admettons, deux ans sur Terre, seulement cinq minutes ce sera écoulé pour Toron et Ildwar sur Rédion. Il ne veut pas non plus perturber le cours des événements mais veut des informations sur ces personnages aux facultés extraordinaires. En gros, pour lui, il a comme enlevé Toron du bon déroulement des événements, il ne peut pas laisser passer plusieurs siècles sur terre sans Toron sans même savoir ce qui était prévu etc..  Peut être qu'avant leur départ j'aurai peut-être dut donner plus d'enjeux, comme par exemple, notifier que Toron à dit à Matt qu'une balise sera activée quant il franchira les portes du vaisseau, ce qui donnera de l'importance pour que Matt soit présent lorsqu'elle arrivera sur Terre récupérer Toron. Et c'est vrai qu'à ce moment je pourrai même y intégrer d'avantage d'enjeux avec la légende sur un personnage qui à vécu 600 ans auparavant avec les même capacités que Matt, qui n'était autre que son père disparu. En effet, son père à été un Blackmatter avant lui, je créer comme un paradoxe pas évident à intégrer mais qui à tout de même son importance. 

Petite idée alternative, au lieu d'être téléporté sur Rédion (qui ne sert pas à grand chose), ils pourraient arriver sur Eridine 7, et éventuellement, on pourrait avoir la partie "De retour sur Edirine-7, dans la maison de Martha Kunway" du premier acte, même si cette histoire de suicide me paraît toujours aussi bancale.

Pour moi Rédion ne sert pas à rien au contraire ce qui fait que je ne peu pas aller dans ton sens, après tu n'avais peut-être pas tous les éléments pour te faire ton idée, j'espère qu'avec mes précisions ce sera plus justifier.

En fin de compte, ce qui me paraît manquer ici, c'est l'absence de l'expression des motivations du héro. Il veut quoi en fait?
Quel est son but en tant que personnage, que doit-il atteindre? Quelle est sa personnalité? Ses défauts?
Ici je ne vois qu'une suite de péripéties dont pas mal sont dispensables mais pas grand chose qui puisse aider à déterminer exactement qui est Matt, de nous identifier à lui, de savoir ce qu'il veut et qu'on ait envie qu'il parvienne à ses fins.

Je pense en lisant ta critique m'être égaré de la ligne que je voulais suivre, je ne dis pas que tout est mauvais au contraire, mais que je l'ai pas raconté correctement. Je m'explique, ce scénario doit être une introduction aux Specimen's Comics, mais ne doit pas être un récit sur le passé de Blackmatter. Chacun des personnages auront par la suite leur propre bd dédiée, sur leur passé, sur comment ils sont devenus ce qu'ils sont, leurs péripéties en solo etc.. . Bon Matt est un petit nouveau, qui doit apprendre qui il est et ce qu'il est capable de faire alors que d'autres personnages ayant un vécu de super-héros sont déjà bien présent, il fou un peu le bordel en modifiant quelque peu les plans de Toron en l'envoyant ailleurs. Ce qui est bien dans ta critique, c'est que je vois ce que je vais garder et ce que je vais ajouter pour remettre ce résumé dans le bon ordre. Les lignes seront grosso-modo les mêmes, mais je vais zapper sont passé, qui sera raconté dans sa BD dédiée à l'avenir.

Voilà pour l'analyse, j'espère avoir aidé.

Merci pour cette analyse, c'est ce que j'attendais en publiant ce texte, que les inexactitudes ou incompréhensions soient mises au grand jour. C'est clair dans ma tête j'y ai toute l'histoire qui mijote depuis plus de cinq ans, l'exercice est assez difficile, je ne dois pas oublier que je suis le seul à avoir tous les éléments pour comprendre où je veux en venir, alors à moi de faire en sorte que ça soit également clair pour les lecteurs.

J'invite d'autre à se prêter au jeu de la critique si des choses vous paraissent flou comme l'a fait Mr Clark.

Milles merci.

Hors ligne

 

#5 12/08/2016 19:23:46

McMarty
Pousse Crayon
Date d'inscription: 04/10/2014
Messages: 198
Site web

Re: Specimen's Comics - Les histoires

Hello les amis,

Voilà que j'ai bien travaillé...

Je repris le démarrage de la bd au bon endroit cette fois, l'ancienne version était trop centré sur le passé de Blackmatter, cette fois, il arrive avec un certain bagage et n'enlève rien à ce que j'ai écris en premier post.
Blackmatter possède le pouvoir de remonter dans le temps, ce qu'il fait à plusieurs reprises. Il a revécu la scène de sa rencontre avec Toron plusieurs fois, la première fois il l'a fait se perdre avec son ennemi juré sur Rédion, la seconde fois il a carrément causé la mort de Toron, la troisième fois il a mis en péril la planète Terre, la quatrième fois il s'est fait berné par Toron et donc la il revient pour tout faire correctement... Et en costume attention !! Donc tout ce que je viens de raconté précédemment, constitue son passé.

Now, voici la suite : avec un petit pitch, un synopsis à étoffer je pense et le premier découpage pour la planche number 1 !


Pitch


Il s'agit de la rencontre de Blackmatter et Toron, qui devront combattre ensemble pour libérer l'Alaska sous le contrôle d'Ildwar avant qu'il ne s'empare de la Terre entière.

Synopsis

Après avoir fait des erreurs lors de sa première rencontre avec Toron, Blackmatter cherche à rectifier le tir. Ildwar garde précieusement le vaisseau appartenant à Toron, qui tente de le récupérer, car sans ce dernier, il ne peut pas contacter son équipe. Blackmatter lui vient en aide sous conditions.


Découpage du scénario Specimen's Comics                           Planche n°1

Case 1 : Grande vignette, plan d'ensemble, panoramique

    Représentation de l'Alaska avec ses montagnes et le port des Français. Des gratte-ciels futuristes longent la rive, au loin et au sommet de la montagne se trouve une tour panoramique. Des éclairs et tourbillons se concentrent en un point dans la ville.

    Cartouche narratif en haut à gauche : Sur Terre, Alaska.

Case 2 : Plan moyen

    Une boule d'énergie en premier plan se créée au pied d'un immeuble, des éclairs la frappe, elle provoque une déformation de la vision de ce qui ce trouve derrière. A l'arrière plan, une vitrine dans laquelle se trouve des éléments holographiques (télévision futuristes). Un des hologrammes représente Toron et Ildwar entrain de combattre à la main.

Case 3 : Plan moyen identique à la case 2

    La boule d?énergie disparaît et laisse place à un épais nuage de poussière. Blackmatter en costume se distingue légèrement du brouillard. Dans la vitrine, l'hologramme représentant Toron et Ildwar entrain de combattre à la main émet un son qui dit ceci :
   
    Hologramme : « Un violent combat à lieu entre Toron et Ildwar »

Case 4 : Plan américain   

    La fumée s'est dissipée et laisse apparaître la tête et une partie du buste de Blackmatter.

    Blackmatter : « Me revoilà sur Terre... »

Case 5 : Gros plan

    Blackmatter tient dans sa main gauche, une montre à gousset affichant l'année de là où il se trouve, ici c'est l'an 2386 qui est affichée. Le cadran de cette montre est composé d'un fluide noir issu de la matière noir qui change en fonction de l'époque où il se trouve.
   
    Blackmatter : « ? Et je suis à la bonne époque. Cette fois je ne fais pas le con ! »

Case 6 : Plan général

    Toron est allongé au sol dans une ruelle, Ildwar s'approche de lui et à l'autre bout de la ruelle en arrière plan, ce trouve un tank futuriste.

    Pilote du tank : « Nous attendons vos ordres grand Ildwar »
    Ildwar : « Renonce à ton envie de libérer la Terre Toron ! Même l'armée est sous mon commandement. »

Case 7 : Gros plan

    Blackmatter à le poing droit fermé prêt à en découdre.

    Blackmatter : « Il a vraiment besoin de moi pour sauver ce monde. Alors c'est parti ! »

Hors ligne

 

#6 15/08/2016 14:30:10

paul muab'dib
Pousse Crayon
Date d'inscription: 18/06/2007
Messages: 119
Site web

Re: Specimen's Comics - Les histoires

C'est sympa de voir un projet aussi travaillé!!

Hors ligne

 

#7 16/08/2016 12:09:22

McMarty
Pousse Crayon
Date d'inscription: 04/10/2014
Messages: 198
Site web

Re: Specimen's Comics - Les histoires

paul muab'dib a écrit:

C'est sympa de voir un projet aussi travaillé!!

Merci, c'est le genre de commentaire qui fait plaisir

Pour imager ce que tu dis, voici un schéma heuristique de mon projet, c'est ce qui ce passe dans mon cerveau xD

Bon j'ai pas rendu tous les éléments visibles pour laisser un peu de suspens pour la suite, puis comme ce sont des parties que je n'ai pas encore développé complètement c'est sujet à changement.
Le projet est clairement évolutif.

http://image.noelshack.com/fichiers/2016/33/1471341439-cartefloutee1.png

Vous pouvez voir qu'il n'y a pas de hasard et que chaque chose a un lien à un moment où à un autre.

Là, j'ai laissé visible les 13 Specimens (losange bleu),
leurs antagonistes (en rectangle bleu/ecriture rouge),
les planètes dont j'ai déjà parlé sur le forum (cercle vert/fond bleu)
et deux trois éléments qui seront bientôt évoqués.

J'ai encore des sous-sujets à réseauter qui n'apparaissent pas encore sur ce plan, en tout cas, j'aime bien cette façon de poser ses idées, d'une ça permet de voir les défauts et les liens utiles/inutiles,
ça permet de se rendre compte de l'étendu de l'univers imaginé et enfin ça recentralise sur les personnages et/ou événements majeurs.

Hors ligne

 

#8 16/08/2016 19:21:27

KalamitymiK
Gentil BDA
Date d'inscription: 07/09/2015
Messages: 807

Re: Specimen's Comics - Les histoires

Intéressant! Ca m'a l'air d'être une bonne méthode, justement pour vérifier toutes sortes d'erreurs au niveau des liens entre les personnages. Tu m'en voudras pas si j'utilise ce genre de schéma pour mon projet, histoire de contôler...

Hors ligne

 

#9 16/08/2016 20:48:55

McMarty
Pousse Crayon
Date d'inscription: 04/10/2014
Messages: 198
Site web

Re: Specimen's Comics - Les histoires

KalamitymiK a écrit:

Intéressant! Ca m'a l'air d'être une bonne méthode, justement pour vérifier toutes sortes d'erreurs au niveau des liens entre les personnages. Tu m'en voudras pas si j'utilise ce genre de schéma pour mon projet, histoire de contôler...

Je te le conseil vivement même , j'utilise xMind 7.5 version libre, simple d'utilisation et à comprendre. Je le faisait sur papier au début, mais c'était pénible pour ranger/agancer tous ces éléments proprement, j'ai essayé sur tableau blanc effaçable ensuite mais c'était éphémère xD puis enfin j'ai trouvé ce petit logiciel sympa et qui te permet de déplacer à ta guise chaque éléments tout en faisant suivre les liens. J'envisage de l'acheter en pro ça permet d'exporter en différents formats notamment en pdf, word, openoffice, excel, powerpoint...

Hors ligne

 

#10 16/08/2016 23:10:59

KalamitymiK
Gentil BDA
Date d'inscription: 07/09/2015
Messages: 807

Re: Specimen's Comics - Les histoires

Merci pour l'info amigo!
Par rapport au "schéma" que t'as posté, c'est dommage que ce soit flou à certains endroits, mais peut-être que tu l'as fais exprès! ;)
Bonne continuation!

Hors ligne

 

#11 17/08/2016 10:13:45

McMarty
Pousse Crayon
Date d'inscription: 04/10/2014
Messages: 198
Site web

Re: Specimen's Comics - Les histoires

Pas de quoi ;)

Oui c'est volontaire, étant donné que ce sont des éléments encore non évoqués et sujet à changement, inutile de donner ces infos dans le vide. De par ce schéma, je tenais juste à montrer le travail qui est fourni sur le projet puisque je post moins d'illustrations.

Merci et bonne continuation à toi aussi, curieux de voir ton schema également donc n'hesite pas à partager.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr