Le survivant de l'espace (SF/guerre | 3 pages/28 cases | Licence CC-BY-NC-ND) par Jonas

<< scénario précédent Galerie de Jonas

Le survivant de l'espace

Synopsis : Après une bataille spatiale, un pilote erre dans le vide au milieu des débris. Il est récupéré par un vaisseau-ambulance. Il se réveille dans un délire "peace & love".

Type de dessin recherché : Peu importe. Le découpage est de type franco-belge à titre indicatif mais un dessinateur manga peut tout à fait le diluer sur plus de pages avec 3-4 cases... Certaines cases sont sans description pour laisser "libre mise en scène" au dessinateur (ou par fainéantise, peut-être :p)

Scénario :


PAGE 1 : APRÈS LE BATAILLE...


CASE 1 : Un CHAMP DE BATAILLE SPATIALE après le combat. Au milieu des débris flotte un corps. Un pilote dans sa combinaison de survie.
ENCADRE : Quelque temps après une sanglante bataille intergalactique, à l'ombre d'une petite lune, un soldat attend son heure…

CASE 2 : Il attend les secours. Il se demande qu'elle est l'issue de la bataille.
PILOTE : Je me demande si on a gagné...
PILOTE : Vu d'ici, difficile à dire…

CASE 3 : Tout flotte dans le vide.
PILOTE : Je ne vois que débris de vaisseaux éparpillés qui flottent dans le vide… Les nôtres, les leurs…

CASE 4 : Il fait noir comme de l'encre. Le champ est passé dans l'ombre d'une planète.
PILOTE : Je crois bien que ça y est, c'est fini pour moi. Je sens le froid qui commence à cisailler mes extrémités…

CASE 5 : Il regarde sa jauge d'oxygène. Elle est bientôt à sec.
PILOTE : Dans quelques minutes, je vais commencer à suffoquer...
PILOTE : Qu'est-ce qui est le pire ? Mourir d'asphyxie ou mourir de froid ?

CASE 6 : Il se demande comment il va mourir.
PILOTE : A l'académie, ils disaient que l'asphyxie était atroce seulement si on succombait à la panique. Je vois mal comment on ne peut ne pas céder à la panique à un moment pareil…

CASE 7 : Il bidouille des commandes sur sa combinaison.
PILOTE : Allez, j'opte pour le froid. Je vais baisser la température de ma combinaison progressivement de façon à ce que je meurs avant que ma jauge d'oxygène soit à plat…

CASE 8 : Il se met en position de fœtus et flotte. Il passe devant une planète géante gazeuse
PILOTE : Je vais souffrir plus longtemps mais au moins j'aurai le temps d'accepter mon trépas. Et avec un peu de chance le froid m'aura évanoui avant…


PAGE 2 : LE VAISSEAU-AMBULANCE


CASE 1 : Un vaisseau fend les décombres dans le noir sidéral. C'est un VAISSEAU-AMBULANCE.
INFIRMIER 1 : Quel désastre... Quelqu'un sait si on a gagné ?

CASE 2 : A l'intérieur, l'équipage se désole du résultat.
MÉDECIN : Trop tôt pour le dire... le temps de faire les comptes…

CASE 3 :
MÉDECIN : Toujours rien ?
INFIRMIER 2 : Non. Pas âme qui vive…

CASE 4 :
INFIRMIER 2 : L'ordinateur ne détecte que des épaves... et les brancards ennemis qui cherchent aussi leurs survivants…

CASE 5 : Soudain, un signal détecte un forme de vie.
ORDINATEUR : BIP BIP BIP !

CASE 6 :
MÉDECIN : C'est un des nôtres ?
INFIRMIER 2 : La signature énergétique de sa combinaison l'atteste, oui.

CASE 7 :
MÉDECIN : Bien, envoyez les robots le récupérer.

CASE 8 :
MÉDECIN : Ça faisait longtemps que je n'avais pas récupéré de survivant !
INFIRMIER 1 : Oui, moi aussi. Ça remonte le moral, n'est-ce pas ?

CASE 9 : Les robots se décrochent du vaisseau...
ROBOTS : Cible détectée. Cible verrouillée

CASE 10 : ...et manipulent délicatement le corps du pilote apparemment inconscient.
ROBOTS : Cible capturée. Cible en cours de chargement.


PAGE 3 :


CASE 1 : Le soldat se réveille.
PILOTE : Je... je ne suis pas mort ?

CASE 2 :
MÉDECIN : Vous avez perdu connaissance à cause du manque d'oxygène mais vous êtes bien vivant.

CASE 3 :
PILOTE : Je.. je méditais pour ne pas céder à la panique. Je me suis senti partir…

CASE 4 :
PILOTE : Et puis là,j'ai eu une illumination.

CASE 5 : Le soldat gesticule.
PILOTE : Je... je sais comment mettre fin à toute cette folie !
MÉDECIN : Quoi ?!

CASE 6 : Il prend le médecin par le col.
PILOTE : Je sais comment mettre fin à cette guerre !

CASE 7 : On prépare un pistolet injecteur.
MÉDECIN : Piquez-le, vite ! Il délire !
PILOTE : Il faut prêcher la tolérance, la bienveillance, la confiance !

CASE 8 : Il gesticule de plus en plus. On le pique.
PILOTE : Il faut prôner la liberté, l'égalité, la fraternité !

CASE 9 : Le soldat s'évanouit en laissant échapper ces derniers mots
PILOTE : Il faut donner de l'amour...
MÉDECIN : Le pauvre vieux, le manque d'oxygène a dû lui laisser des séquelles...

CASE 10 : Le vaisseau-ambulance s'éloigne dans l'obscurité.
MÉDECIN : ...il raconte n'importe quoi...

FIN

Jonas, le mardi 8 mars 2016.

<< scénario précédent Galerie de Jonas
14/07/2018 22:00 Jonas
Je mets à disposition ce petit scénario écrit en 2016 à tout BDamateur qui voudrait s'entraîner sur un projet court.
Pas la peine de me demander l'autorisation pour le dessiner. Par contre, si vous diffusez votre travail, cela doit être sans utilisation commerciale, sans oublier de me prévenir et me créditer en faisant figurer mon blog [lien] ou en me taguant sur les réseaux sociaux avec @jonasbelugabill.
Cette histoire a déjà été publiée sous forme de nouvelle dans mon fanzine Jonas n°1 [lien] puis en version écourtée et illustrée par Cissy pour son fanzine Ze lonesome Zine n°1, p.8 [lien]
<< scénario précédent Galerie de Jonas

Poster un commentaire

Les visiteurs anonymes ne sont pas autorisés à poster des commentaires.